Santé

9 vertus méconnues de la bière

La bière a ses bienfaits, voici les raisons de la consommer !

La bière n’est pas seulement une boisson délicieuse et rafraîchissante qui égaye les soirées entre potes, elle a aussi des vertus thérapeutiques. Les anciens pharaons d’Égypte l’ont déjà adopté dans leurs habitudes alimentaires, pas seulement pour ses côtés festifs, mais également pour ses bienfaits pour la santé. Les scientifiques se sont penchés dessus, et ils s’accordent tous à confirmer ces 9 vertus de la bière. Toutefois, modération est de mise, environ 45 à 50 cl par jour pour les femmes et 70 à 75 cl pour les hommes, pas plus ! Il est évident que la consommation d’alcool excessive entraîne de graves conséquences sur la santé.

1.La bière ne fait pas grossir

1

La bière ne contient pas de matière grasse, car elle ne renferme que 100 kcal par 25 cl (un demi-verre) contre le jus de fruit qui peut en contenir jusqu’à 150 kcal. Avec l’importante quantité d’eau qu’elle apporte et sa teneur en glucides, la bière peut faire office de coupe-faim tout en procurant un effet rapide de satiété. Elle recèle également de la vitamine B9 qui est essentielle au besoin journalier de l’organisme, sans que celle-ci n’ait aucune influence sur la balance. En somme, parce qu’elle aide également à l’élimination des toxines, la bière peut contribuer à un régime minceur. L’effet bedonnant est dû à la nourriture que vous pouvez faire accompagner la bière, mais pas au breuvage lui-même.

2.La bière favorise un bon sommeil

2

La bière a toujours été prisée pour ses vertus antidépressives, antinervositées et apaisantes, mais peu de gens savent que cela est dû généralement à son ingrédient principal : le houblon qui contient de la lupuline, une substance aux propriétés sédatives. À l’époque médiévale, il était utilisé pour améliorer l’humeur, de même qu’on n’hésitait pas à en garnir les oreillers pour lutter contre les problèmes d’insomnies. De ce fait, prise quelques heures avant de se coucher, la bière favorise la production de mélatonine par l’organisme, l’hormone qui régule le cycle du sommeil.



3.La bière contribue à l’élimination des toxines

3

La bière a une fonction diurétique. Elle peut ainsi accélérer le processus d’élimination des toxines par l’organisme, car elle contient une quantité importante d’eau (environ 90 %). Mais aussi, les résines de houblon stimulent le fonctionnement des reins en facilitant l’élimination des toxines et des déchets retenus dans le corps. Ils sont alors évacués directement par l’urine tout comme l’excédant d’eau.

4.La bière facilite la digestion

Green Message2

Les sombres de la bière par verre de 30 cl contiennent jusqu’à un gramme de fibres solubles. Elles sont riches en nutriments, et les céréales qu’elles apportent permettent de couvrir l’apport journalier en fibres. Ces dernières détiennent un rôle important dans le transit intestinal, et sa carence entraîne des troubles digestifs tels que la constipation, la diarrhée ainsi que les troubles gastriques et intestinaux. Une étude allemande a même démontré les effets bénéfiques de la bière contre les bactéries responsables de l’ulcère gastrique.

5.La bière solidifie les os

5

La bière contient un niveau élevé d’hydrosoluble de silicium, d’acide orthosilicique et des phytooestrogènes (hormone d’origine végétale) qui peuvent renforcer le développement des tissus osseux. Aussi, en la consommant, les os seront plus solides et plus denses. Elle peut donc réduire les risques d’ostéoporose et de la déminéralisation des os qui touchent généralement les personnes âgées ainsi que les femmes. C’est la bière blonde qui contient le plus de silicium, car elle est fabriquée à partir du malt d’orge qui en a une forte teneur par rapport à la bière faite avec du malt de blé.



6.La bière réduit les risques de maladies cardiaques

6

Grâce à la vitamine B, la bière contribue à diminuer les risques d’accumulation d’aminoacides dans le sang qui sont les principaux facteurs de maladies cardiaques. Elle est aussi composée d’éthanol qui équilibre le niveau de cholestérol dans l’organisme en augmentant les bons cholestérols (HDL) et en réduisant les mauvais (LDL). Les bons cholestérols aident à prévenir toute obstruction des artères, mais ils limitent aussi la formation des caillots dans le sang. Les risques de maladies cardiovasculaires et d’infarctus sont alors réduits jusqu’à 60 %.

7.La bière diminue le risque de diabète

7

Une étude scientifique a confirmé que l’alcool contenu dans la bière pourrait augmenter la sensibilité à l’insuline. De plus, les humulones, les principes actifs du houblon ont un effet préventif sur le diabète de type 2. Les personnes diabétiques qui prennent quelques verres au quotidien réduisent le risque de décès prématuré pour cause de maladies cardiaques. Justement, la bière possède aussi des vertus contre les maladies vasculaires comme il a été dit dans le paragraphe précédent.

8.La bière est favorable à la lactation

8

Dans de nombreux pays, on recommande une consommation modérée de bière pour les jeunes mères, car cela contribue à l’allaitement maternel. L’orge, l’ingrédient principal de la bière, est constituée de polysaccharides, des substances qui peuvent favoriser la lactation. Toutefois, il est préconisé aux femmes qui allaitent de préférer la bière sans alcool, évitant ainsi le transfert de l’alcool vers le lait maternel, l’action des polysaccharides étant indépendante de l’alcool.



9.La bière prévient le cancer

9

Le principe actif issu du brassage du houblon, l’humulone, permet de protéger les risques du cancer du sein, de l’endomètre et de la prostate. La bière contient également des antioxydants et des flavonoïdes tels que le xanthohumol et l’isoxanthohumol, qui ont des vertus antitumorales. Ils agissent positivement contre les tumeurs. Toutefois, la consommation excessive d’alcool est connue par ailleurs pour augmenter les risques de tumeur de l’œsophage, de l’estomac et du foie. Aussi, il faut toujours savoir consommer modérément la bière.

Score : 4.1 - 53