Santé

9 ingrédients alimentaires à éviter d’urgence

Les ingrédients alimentaires qui vous détruisent à petit feu !

Les arômes, les additifs et les conservateurs ont toujours été utilisés dans l’industrie alimentaire pour améliorer les aliments et pour qu’ils puissent plaire à de nombreux consommateurs. On se délecte alors de leur goût, de leur aspect et de leur temps de conservation qui sont souvent superficiels. Mais ce qui est le plus à craindre, c’est que certaines denrées, de par leur composition, peuvent s’avérer vraiment nocifs et entraîner de nombreuses maladies comme le cancer. Lisez bien les étiquettes avant d’acheter vos aliments, et reportez-vous à la liste qui suit.

1.L’acrylamide

1

L’acrylamide qui est une molécule cancérigène se trouve dans les aliments cuits à forte température, plus de 120°C. On peut distinguer les frites, les chips, le café ainsi que les amandes grillées. C’est un produit de synthèse toxique pour la santé, elle apparaît instantanément au moment de la cuisson, plus particulièrement pendant la friture à haute température. Pour info, les scientifiques ont démontré que la fumée de cigarette contient également de l’acrylamide.

2.Les colorants artificiels

2

Les colorants artificiels sont prisés pour donner une couleur particulière aux aliments comme le jus de fruit, les boissons gazeuses, les céréales, les repas surgelés, mais surtout les friandises. À court terme, ils peuvent être à l’origine de nausées, de maux de tête et des troubles de la pression artérielle. À long terme, ils sont liés à plusieurs formes de cancer tel que le cancer du cerveau, de la thyroïde, des reins et de la vessie. Parmi les plus nocifs, on peut citer le jaune E110, le vert E143, le rouge E127 ainsi que les deux bleus : E132 et E133.



3.Les édulcorants de synthèse

3

Les édulcorants artificiels sont utilisés dans l’industrie alimentaire en lieu et place du sucre. À faible dose, ils peuvent occasionner des migraines à cause des éléments chimiques qui les contiennent. À la longue, ils créent une forme de dépendance, parce qu’ils agissent directement sur les bactéries nocives qui se trouvent naturellement dans le système digestif augmentant ainsi le risque de diabète et d’obésité. On rencontre plus particulièrement les édulcorants de synthèse dans les boissons sucrées de type soda, dans les yaourts allégés et dans les confiseries. Les plus populaires restent néanmoins le sucralose E955, l’aspartame E951, la saccharine E954 et l’acésulfame de potassium E950.

4.Les sulfites

4

Pour donner une certaine couleur aux aliments, les industriels n’hésitent pas aussi à utiliser du sulfite sous forme d’additifs alimentaires, tout comme les colorants. Les sulfites sont aussi employés pour prolonger le temps de conservation des produits alimentaires industriels tels que les produits à base de soja, les nourritures surgelées et les fruits en conserve. Le vin peut aussi contenir du sulfite qui agit dans ce cas-là comme un agent stabilisateur. Cependant, de nombreux cas de réactions allergiques au niveau du visage, des yeux et de la langue ont été relevés.

5.L’huile végétale bromée

5

L’huile végétale bromée est un additif alimentaire connu sous le diminutif de « E443 ». Elle est utilisée comme stabilisant et émulsifiant dans les boissons gazeuses, dans les sodas et dans les boissons énergisantes. Elle a une forte teneur en brome, un élément hautement toxique qui peut provoquer des maladies du système cardio-vasculaire et de la thyroïde. Si son utilisation est interdite en Europe, en Australie et au Japon, certains pays n’ont pas encore annoncé leur position.



6.L’hydroxytoluène butylé BHT E321 et l’hydroxyanisole butylé BHA E320

6

Largement utilisés dans l’industrie alimentaire, le BHT et le BHA font office d’antioxydants synthétiques pour conserver les graisses et les huiles dans les aliments. On peut les trouver non seulement dans les produits, mais aussi, dans leurs emballages. Ce sont des substances potentiellement cancérigènes, même si dans un premier temps, la consommation excessive peut ne créer qu’une forme d’allergie sur la peau. Ils sont utilisés dans les biscuits apéritifs, les chips, les saindoux, les pétales de céréales, le beurre, la viande en conserve…

7.Les MSG ou les glutamates de sodium E621

7

Les glutamates de sodium MSG ou encore les glutamates monosodiques GMS sont des additifs alimentaires très utilisés dans de nombreux produits, mais surtout dans les soupes industrielles, les cubes de bouillon, les sauces en conserve et les aliments de fast-food. Ils agissent directement sur le système nerveux, plus précisément, sur la partie du cerveau qui régule l’appétit et la sensation de satiété. Il entraîne une surproduction de dopamine et crée une dépendance. Cependant, le MSG ou le GMS peut aussi provoquer une grave inflammation du foie et une dysplasie.

8.Le nitrate de sodium E2505

Saucisses de Toulouse, bacon et saucissons divers ( salami, mortadelle, cop pa... ). FRANCE - 2005

Bon nombre de charcuteries industrielles telles que les bacons, les saucissons, les cervelas et les salamis contiennent du nitrate de sodium, un additif alimentaire utilisé en tant qu’agent conservateur pour maintenir la couleur des viandes afin que ces dernières ne s’oxydent pas en contact avec l’air ambiant. Les troubles de la tension artérielle, l’hyperactivité, l’insomnie et les risques de cancer colorectal et de cancer du pancréas peuvent être provoqués par la consommation excessive de nitrate de sodium.



9.Le benzoate de sodium E211

9

Le benzoate de sodium E211 est un agent de conservation chimique utilisé dans l’industrie alimentaire pour freiner la croissance des bactéries et pour contrer la formation des moisissures dans les aliments. Il est nocif, parce qu’il peut priver les cellules d’oxygène en agissant sur les mitochondries et en affaiblissant le système immunitaire. Chez les enfants de bas âge, il est souvent à l’origine du trouble du déficit de l’attention. On trouve le benzoate de sodium dans les jus de fruit industriels, les pâtisseries en emballage, les condiments… Une récente étude a démontré que lorsque le benzoate de sodium est associé avec de la vitamine C ou de la vitamine E, il devient fortement cancérigène.

Score : 4.4 - 35