Bien-Être

9 choses surprenantes à savoir sur les rêves

Tout ce que vous devrez savoir sur les rêves !

Les rêves relèvent du domaine des mystères. Phénomènes psychiques, évasions du subconscient, révélateurs du soi intérieur ou encore rêves prémonitoires, beaucoup de débats et d’encres leur ont été déjà consacrés, et ce, depuis des millénaires. Toutefois, les chercheurs et les scientifiques sont tous d’accord pour confirmer les quelques faits qui suivent. Pour que vous puissiez dormir tranquillement ce soir, mais plus encore en acquérant de nouvelles connaissances, découvrez ces 9 choses que vous ne savez pas sur les rêves. Bonne lecture et bon rêve !

1.Vous rêvez déjà avant d’être né

1

Les rêves ne surgissent pas à la naissance, ils apparaissent beaucoup plus en avant, au stade de fœtus. Ce dernier est comme dans un état de sommeil, il traverse plusieurs stades y compris le sommeil paradoxal. En ce sens, il rêve également. Même s’il n’est pas possible de mesurer directement son activité cérébrale à l’intérieur de ventre, des scientifiques et des neurologues se sont penchés dessus, et ils ont constaté des signes de rêves chez des fœtus de 26 semaines.

2.Vous rêvez toute la nuit

2

Les rêves s’opèrent durant tout le sommeil. Si ce dernier se divise en plusieurs phases successives pour former des cycles et que l’on se réfère au sommeil paradoxal pour les rêves, en vérité, on rêve durant tous les stades du sommeil. C’est tout simplement la durée qui diffère, les rêves s’allongent au fur et à mesure que la nuit progresse. Comme le sommeil paradoxal se place en fin de cycle, il est évident que les rêves y sont plus longs et s’approchent le plus de la réalité à tel point qu’on peut s’en souvenir au matin.



3. Environ 100 minutes de rêves par nuit et 100 000 rêves par vie

3

Le nombre de cycles de sommeil en une seule nuit est de 4 à 6, et c’est aussi le nombre de rêves que vous faites chaque soir. Plus la nuit avance, plus leur durée s’allonge. Ainsi, en comptant une dizaine de minutes pour le premier rêve et une trentaine pour le dernier, vous obtiendrez un cumul de 100 minutes. Et comme chaque nuit conduit à la naissance de plusieurs rêves, une personne fait plus de 100 000 rêves au cours de son existence. En partant de cette estimation, un individu de 60 ans aurait déjà passé plus de 5 ans de sa vie à rêver. Bien entendu, la fréquence des rêves est déterminée strictement par le souvenir que vous en gardez.

4.Près de 90 % de vos rêves sont effacés par le cerveau

4

Même si les statistiques énoncées ci-dessous vous surprennent tellement, sachez que vous oubliez 90 % de vos rêves. Le cerveau qualifie ces informations de moindre importance, aussi, il les efface aussitôt que possible pour qu’il ne se retrouve pas encombré. Seuls les souvenirs les plus fondamentaux subsistent. Cinq minutes avant le réveil, près de la moitié des rêves sont effacées, vient ensuite la phase de réveil, et 3 minutes après, les 90 % sont supprimées. Tant pis ou bien tant mieux !

5.Pour vous souvenir d’un rêve, réveillez-vous au plus vite

5

Si certaines personnes se souviennent de leurs rêves bien plus nettement que la moyenne, elles sont qualifiées par les scientifiques de « grands rêveurs », parce qu’elles ont une activité cérébrale plus forte, mais le plus, c’est qu’elles ont un taux d’éveil plus élevé que les autres. C’est cette dernière caractéristique qui leur permettrait de mémoriser davantage les détails de leurs rêves et ainsi de mieux s’en souvenir.



6.Vous ne rêvez que de ceux que vous avez déjà rencontrés

6

Une étude a démontré que tous les visages qui apparaissent dans vos rêves sont des personnes que vous avez rencontrées à un moment ou à un autre de votre vraie existence. Aussi, vous ne pourriez pas rêver d’une personne que vous n’aurez jamais croisée. Le rêve a toujours été associé au domaine de l’imaginaire toutefois, le cerveau ne peut créer des personnes et des choses sans qu’il les ait mémorisés au préalable dans un coin des hémisphères.

7.Les personnes aveugles rêvent également

7

Pour les aveugles, la perception du monde est différente de celle des voyants, mais ils font aussi des rêves même si cela parait inconcevable pour certains. Toutefois, leurs rêves se rapportent davantage sur des sensations physiques qui impliquent les autres organes sensitifs tels que le toucher, l’odorat, l’ouïe et le goût. Cela dépend aussi si elles sont nées avec leur déficience ou non, car les aveugles de naissance ne rêvent jamais d’image.

8.Les rêves en noir et blanc sont possibles

8

Environ 12 % de la population mondiale rêve en noir et blanc et même que ce taux était plus élevé dans un passé récent. Au cours de la moitié du 20e siècle, la majorité de la population rêvait en noir et blanc avant que les rêves en couleur ne fassent leur apparition progressivement. La raison de ces rêves monochromes n’est autre que la télévision. Les scientifiques de l’Université de Dundee ont poursuivi leurs études sur ce cas particulier et ont révélé l’importante implication de la télévision sur les rêves. Néanmoins, en noir et blanc, les rêves auraient un impact plus nostalgique ou intellectuel !



9.Vous pouvez contrôler vos rêves

9

Ce n’est pas de la science-fiction, certains individus prennent conscience qu’ils sont en train de rêver, et ils peuvent interagir, prendre le contrôle et modifier le rêve, c’est ce qu’on appelle le rêve lucide. Il est même possible d’améliorer ces « compétences » particulières avec un peu d’entraînement. Les personnes qui font souvent l’expérience de ces rêves lucides peuvent développer leur capacité afin de réussir à mieux les contrôler, elles peuvent même trouver des solutions à leurs problèmes dans la vraie vie à travers elles. Il est alors essentiel de faire quelques exercices mentaux avant de se coucher et d’exprimer l’intention de faire un rêve lucide en se le disant à soi même, à quelqu’un d’autre ou en l’écrivant.

Score : 4.1 - 43