Astuces Naturelles

9 astuces simples pour faciliter la venue de bébé



9 mois de grossesse, 9 astuces naturelles et un accouchement tout en douceur !

Vous êtes enfin dans la dernière ligne droite, plus que quelques jours pourtant, aucun signe de bébé à croire qu’il se soit installé bien au chaud dans votre ventre et qu’il ne veuille pas encore pointer le bout de son nez. À toutes les mamans pressées (qui ne le serait pas ?), nous avons regroupé pour vous les meilleures astuces naturelles qui pourront donner un petit coup de pouce dans cette ultime phase. Allez les mamans, mais aussi, les bébés !

1.Faites l’amour !

1

Nos amis italiens le savent très bien, et les scientifiques le confirment ! Faire l’amour favorise la sécrétion d’ocytocine, l’hormone qui accélère le travail. D’autant plus que la stimulation des seins lors d’un acte sexuel et l’orgasme augmentent, eux aussi, l’activité utérine pendant la grossesse. Le sperme quant à lui, contient des prostaglandines qui aident efficacement à assouplir le col de l’utérus, le préparant ainsi à se dilater. Faites l’amour aussi souvent que possible durant la grossesse toutefois, évitez les positions acrobatiques trop risquées !

2.Mais faites également le ménage !

2

Pour inciter bébé à sortir, vous pouvez opter pour une petite séance de ménage. Une activité physique énergique et intense peut favoriser et même provoquer naturellement l’accouchement. À ce sujet, il existe une technique traditionnelle se basant sur les tâches ménagères à l’approche de l’accouchement. Elle consiste à alterner entre se mettre à quatre pattes pour laver le sol et de se tenir debout pour laver les fenêtres. En vous tenant à quatre pattes, le col de l’utérus se dilate, tandis que le fait d’avoir les bras levés en lavant les vitres peut provoquer les contractions.



3.Marchez pour déclencher l’accouchement…

3

Toutes les mamans le savent, il faut tout simplement s’activer pour enclencher l’accouchement. La position debout encourage le bébé à descendre progressivement vers le col de l’utérus, et ce, grâce à la gravité combinée au mouvement de la marche. Puis, la pression de la tête du bébé sur le col de l’utérus stimulera la sécrétion d’ocytocine, l’hormone essentielle au moment de l’accouchement. N’hésitez pas à effectuer des balades au grand air et à utiliser les escaliers en marchant doucement afin de garder toute votre énergie pour le grand jour. De plus, cela permet une bonne position fœtale, la tête en bas pour la sortie.

4.Sinon faites une balade en voiture !

4

La balade en voiture est également favorable au déclenchement naturel de l’accouchement. Cependant, il faut privilégier les routes cabossées. Tout comme pour une activité physique, les mouvements intenses que provoquent les bosses et les trous présents sur la route favorisent la pression qu’exerce la tête de bébé sur le col de l’utérus, ce qui entraînera une réaction en chaîne : la sécrétion d’ocytocine, le déclencheur du travail.

5.Essayez les épices !

5

Manger des aliments épicés peut faciliter l’accouchement. Les femmes indiennes ne s’en privent pas dans leur dernière semaine de grossesse même qu’elles peuvent ainsi accoucher seules, selon un ancien remède tiré de la médecine traditionnelle indienne. En théorie, le col de l’utérus est lié au système de digestion. En stimulant ce dernier, cela pourrait encourager la dilatation du col de l’utérus et le déclenchement de l’accouchement. Alors, les mamans, essayez la cuisine indienne, et optez pour le curry !



6.Encore un peu plus de piquant : l’acupuncture

6

Utilisée en Chine depuis des millénaires, l’acupuncture fait partie des méthodes ancestrales qui peuvent aider au démarrage de l’accouchement. L’insertion des aiguilles très fines sur certains points stratégiques du corps favorise la production de la fameuse hormone, l’ocytocine. Pratiquée pendant la grossesse, l’acupuncture soulage efficacement les nausées, les lombaires et les jambes lourdes. Tous ces bienfaits font d’elle une méthode de préparation à l’accouchement à part entière.

7.Pensez aussi à l’homéopathie

Globulis mit Glasröhrchen für Taschenapotheke

Vous pouvez également miser sur l’homéopathie pour favoriser un accouchement en douceur. Actea racemosa, pulsatilla, caulophyllum et arnica font partie des prescriptions que les médecins homéopathes utilisent pour stimuler le travail. Ils sont souvent associés au Gelsemium, prescrit environ un mois avant l’accouchement. Ce dernier agit considérablement sur le stress et permet de vivre ce moment dans des conditions les plus sereines possible. Cependant, il faut garder en tête que chaque traitement homéopathique est unique, il ne faut jamais vous aventurer à faire vous-même vos propres petites expériences. L’avis d’un spécialiste est vital.

8.Misez sur un exercice simple

???????????????

Quelques exercices simples permettent de faciliter l’accouchement tout en vous préparant à donner la vie. Cet exercice aide à renforcer vos cuisses et à ouvrir votre bassin. Prenez la position accroupie comme si vous allez accoucher, mais en vous mettant debout, placez-vous derrière une chaise, et écartez vos pieds légèrement par rapport à la largeur de vos hanches. Accrochez-vous alors au dossier de la chaise, baissez votre coccyx vers le sol comme si vous allez vous asseoir, et essayez de garder le dos aussi droit que vous le pourrez pendant le mouvement. Une grande partie de votre poids doit se concentrer dans vos talons alors, maintenez votre équilibre. Respirez profondément, puis soufflez en poussant sur vos jambes, et remettez-vous debout tout doucement. Faites ça 2 à 3 fois par jour.



9.Faites des dattes et des ananas vos meilleurs alliés

9

Consommez régulièrement des dattes pendant vos derniers mois de grossesse pour faciliter et pour déclencher le travail. La composition de ces aliments ressemble à celle de l’ocytocine, l’hormone naturelle responsable du travail et des contractions. Une étude a démontré que les femmes ayant mangé des dattes arrivent à l’hôpital plus dilatées que les autres, mais également que le temps de l’accouchement est considérablement réduit. Vous pouvez aussi manger de l’ananas en dernières semaines, puisqu’il contient une enzyme qui détendrait le col de l’utérus, ce qui serait favorable pour provoquer le travail.

Score : 4 - 81