Nutrition

9 aliments à éviter en cas de douleurs articulaires

Les aliments qui ne peuvent que faire empirer les douleurs articulaires !

Les douleurs articulaires sont généralement dues à l’usure, à l’arthrite ou au rhumatisme. Elles peuvent vraiment porter atteinte à la qualité de vie, surtout lorsqu’elles affectent la mobilité. Toutefois, avec quelques règles nutritionnelles simples, on peut atténuer leurs incidences et améliorer notre état de santé. Ainsi, trouvez ci-après les aliments qui peuvent aggraver les douleurs articulaires.

1.Les fast-foods

1

Très riches en acides gras saturés, en hydrates de carbone et en sucres, les bouffes rapides sont néfastes à la santé, et plus encore, si vous présentez des troubles inflammatoires et articulaires. Elles sont source d’accumulation de graisses et de toxines diverses difficilement assimilées par l’organisme. Non seulement elles accroissent le risque de surpoids, mais elles augmentent aussi les inflammations.

2.Les sodas

2

Avec leurs saveurs et leurs textures pétillantes, les sodas sont idéals pour étancher la soif, et il est parfois difficile d’y résister. Cependant, ils sont très riches en sucres, mais aussi en substances chimiques qui peuvent nuire à la santé en général. De plus, en ce qui concerne particulièrement les articulations, la forte teneur en sucre et en acide phosphorique des sodas leur sont très nuisibles, car ils endommagent lentement les tissus et les cartilages. En ce sens, priorisez les boissons naturelles telles que l’eau, les jus de fruit et les infusions.



3.Le café

3

La caféine provoque à la fois une réduction des minéraux essentiels et des vitamines, mais également une accentuation des inflammations. Si vous souffrez d’une affection des articulations, diminuez vos tasses de café quotidiennes, et si possible, arrêtez d’en boire, car cela ne ferait qu’aggraver votre état. Notez que le thé et le cacao contiennent aussi des purines et des alcaloïdes qui ont les mêmes résultats néfastes que le café. Misez plutôt sur les infusions ou les décaféinés si vous ne pouvez pas vous priver du café.

4.Le lait est ses dérivés

4

Si vous souffrez de problèmes liés aux articulations, les produits laitiers ne seront pas vos meilleurs alliés. Ils ne feront qu’accroître les sensations de douleurs et irriter encore plus la partie affectée du fait qu’ils contiennent de la caséine, la protéine qui compose le lait. Vous pouvez toujours opter pour les protéines d’origine végétale qui se trouvent en grand nombre dans les légumineuses et les légumes secs. Néanmoins, certaines personnes peuvent tolérer les fromages frais et maigres.

5.La viande rouge

5

La viande rouge favorise la production de globules rouges dans le sang grâce à la grande quantité de fer qu’elle apporte. Toutefois, en abuser peut présenter des impacts négatifs comme les gonflements et les douleurs. L’excès de fer peut accentuer le risque de souffrir de pathologies inflammatoires touchant les articulations liées à la destruction des tissus. Aussi, il faut modérer la consommation de viande rouge, elles ne sont bonnes qu’en petite quantité sinon, alternez avec des viandes plus saines comme le poisson, le poulet ou la dinde. Sachez que les charcuteries et les produits transformés industriellement contiennent des additifs chimiques et des conservateurs qui peuvent provoquer des réactions allergiques de type arthritiques.



6.L’œuf

6

Les œufs sont des aliments complets et sains qui apportent une multitude de protéines pour l’organisme en entier. Pourtant, si vous souffrez déjà de douleurs articulaires, la consommation d’œuf peut augmenter l’inflammation, car cet aliment est d’origine animale, et le jaune est composé d’acide arachidonique. L’idéal serait de ne manger que le blanc et de réduire la consommation de 2 à 4 œufs par semaine au grand maximum.

7.Les fruits secs et les oléagineux gras

7

Si les fruits secs et les oléagineux sont recommandés pour une alimentation équilibrée, ils sont pourtant à éviter en cas d’inflammation articulaire puisqu’ils contiennent une grande quantité d’acides gras essentiels, notamment l’oméga 6 qui stimule les réactions inflammatoires au niveau des articulations. Les principaux fruits secs et oléagineux qui en contiennent le plus sont les noix, les pignons de pins et les arachides. Par contre, privilégiez l’oméga 3 qui est reconnu comme anti-inflammatoire et qui se trouve en grande quantité dans le poisson tel que le thon, le maquereau, les sardines et le saumon.

8.Le maïs

8

Le maïs accompagne souvent les salades et d’autres petits plats bien succulents qu’on n’hésite pas à l’inclure dans les habitudes alimentaires. Toutefois, par sa forte teneur en acides gras de type oméga 6, il peut faire augmenter l’inflammation articulaire. Cette réaction est constatée surtout chez les personnes souffrant d’arthrite rhumatoïde. Le mieux, c’est d’éviter d’en manger si vous avez des douleurs articulaires, qu’il soit transformé ou même frais. De même que le blé, l’avoine et le seigle sont également des céréales à éviter, ainsi que les produits élaborés avec ces céréales : les pains, les gâteaux et les pâtes.



9.Les pommes de terre

9

Les pommes de terre contiennent une grande quantité de potassium, ce qui est excellent pour le bon fonctionnement du métabolisme pour est sujet sain. Toutefois, chez un patient souffrant d’arthrite, de rhumatisme ou d’autres problèmes articulaires, elles peuvent être dommageables, car elles contiennent faiblement de la solanine, une forme de toxine. Même en petite quantité, cette toxine peut faire empirer les douleurs articulaires. Les légumineuses contenant des purines sont tout aussi nocives pour les articulations enflammées : le soja, les lentilles, le pois vert et le pois cassés, de même que certains végétaux riches en acides oxaliques (champignons, asperges, épinards…).

Score : 4.8 - 62