Santé

8 choses qui pourraient nuire à votre digestion

Les raisons de certains troubles liés à la digestion !

Un bon transit intestinal repose sur quelques facteurs importants dont il faudrait tenir compte comme une alimentation équilibrée, des exercices physiques, de bonnes habitudes à tenir avant, pendant et après le repas… Gaz, ballonnements, flatulences, diarrhées, constipation… ces différents troubles pourraient survenir une fois que l’un de ces facteurs essentiels manque à l’appel. Même si vous essayez de suivre un régime alimentaire plus sain, vous pouvez également gêner votre digestion sans même le vouloir. Voici les 8 choses qui pourraient ruiner votre santé digestive.

1.Des problèmes dentaires

Close-up of female patient having her teeth examined by specialist

Le processus de digestion commence dans la cavité buccale. Les aliments doivent être déchiquetés et broyés correctement par la mastication. Autrement, c’est tout le processus qui se retrouve déséquilibré, et c’est l’estomac qui en prend les frais. Il prendra des heures supplémentaires pour essayer de digérer les repas tant bien que mal, et l’intestin sera également trop sollicité pour assimiler efficacement tous les nutriments. Aussi, il pourrait en résulter des gaz et des ballonnements. Il est donc important de soigner les dents déficientes, car une bonne hygiène bucco-dentaire vous permettra de mâcher plus facilement et correctement les aliments.

2.La mauvaise association d’aliments

2

De nombreux types d’aliments exigent des enzymes spécifiques pour qu’ils puissent être digérés proprement. Si au cours d’un seul repas, vous consommez différents types d’aliments, votre organisme éprouve des difficultés à produire toutes les enzymes particulières à chaque type de nourritures pour que le système digestif puisse digérer le repas. Vous combinez mal les aliments, et cela peut entraîner une mauvaise digestion, et vous rendre ballonnée et/ou constipée.



3.La déshydratation

3

Une bonne hydratation est synonyme d’une bonne digestion. Parfois, il arrive que le fait de boire une quantité suffisante d’eau soit négligé pourtant, il est essentiel de consommer de l’eau tout au long de la journée. La déshydratation cause un ralentissement du système digestif et peut provoquer des douleurs abdominales et la constipation. Toutefois, il n’est pas préconisé de boire beaucoup d’eau durant et après le repas, car les sucs digestifs peuvent en être dilués, et par conséquent, cela réduirait leur efficacité. L’eau froide prise au repas est aussi à éviter, car elle va refroidir le système digestif et occasionner des effets indésirables. Privilégiez les tisanes chaudes après les repas si vous voulez une autre alternative.

4.La modification du régime alimentaire liée à l’âge

4

Le régime alimentaire change et évolue avec l’âge. Si autrefois votre système digestif peut tolérer très bien les aliments qui contiennent du lactose, des épices ou une importante quantité de sucre sans aucun risque de brûlure d’estomac, de ballonnement ou de diarrhée, ces aliments peuvent devenir difficiles à assimiler par l’organisme lorsqu’il vieillit. Il n’est pas rare que les nourritures que vous mangiez étant adolescent puissent vous causer des difficultés de digestion si vous en mangez encore à la quarantaine. Le mieux est que vous dressez une liste et que vous notez au fur et à mesure tous les aliments qui peuvent encourager des troubles.

5.Le manque d’exercices physiques

5

Les activités physiques stimulent le fonctionnement du système digestif. Les personnes atteignant la quarantaine sont souvent sujettes à la constipation, ceci est parfois dû par le manque d’exercices lié à un emploi du temps un peu trop surchargé. Aussi, consacrez un peu de temps pour faire du sport, une petite séance le matin avant le petit déjeuner ne vous fera que du bien. Les cours de yoga sont très bénéfiques pour favoriser le transit intestinal, mais également tout le corps. Vous pouvez aussi faire de la marche, prendre les escaliers, ou vous promener après le dîner, cela vous aidera à mieux digérer. Tous les moyens sont bons pour contribuer à une bonne digestion et pour prévenir la constipation.



6.Un niveau de stress élevé

6

Un niveau accru de stress peut être à l’origine d’une digestion perturbée. Une série de réactions physiologiques sont déclenchées par l’organisme pour essayer de contrer la menace qu’est le stress. La digestion est alors mise en attente, la circulation sanguine n’est plus concentrée au niveau du tube digestif, et le sang est détourné. Les enzymes digestives se trouvent moins libérées, tandis que l’acide chlorhydrique est moins secrété. Par conséquent, les protéines, les lipides et les glucides sont mal digérés. De plus, l’équilibre de la flore intestinale est aussi menacé par le stress. Pratiquez de temps à autre des exercices de respiration profonde pour éliminer le stress. Vous pouvez également miser encore une fois sur le sport ou la marche. Il est nécessaire d’apprendre à gérer le stress, c’est un élément clé pour améliorer la santé digestive.

7.Une douche prise après le repas

7

Après une journée épuisante, vous avez tendance à prendre une douche après le dîner pour vous détendre. Sachez que cette habitude nuit à votre santé digestive. En faisant ça, une réaction thermique va se produire au niveau de votre organisme. La température de votre corps va augmenter, et le sang sera réorienté vers la surface de la peau, les mains et les pieds. Il y aura moins de sang concentré au niveau de l’estomac. La chaleur incite l’organisme à réguler la température corporelle en permettant au sang de circuler à l’écart des organes vitaux, et la digestion se trouve alors ralentie.

8.Les effets secondaires des médicaments

Horizontal view of ill woman taking aspirin

Les interactions médicamenteuses ne sont pas à exclure pour une bonne digestion, car il existe des médicaments qui peuvent entraîner des sensations de faim, de l’indigestion et de la constipation. Le meilleur moyen de lutter efficacement contre les troubles gastro-intestinaux d’origine médicamenteuse reste l’avis du médecin et du pharmacien. Lorsqu’on vous prescrit un médicament, dites tous les autres traitements que vous suivez, que cela puisse s’agir de médicaments, de suppléments alimentaires ou de remèdes naturels. Ainsi, les professionnels de la santé pourront vous recommander les prescriptions plus appropriées évitant ainsi tout risque d’interactions et de problèmes digestifs.



Score : 4.1 - 54