Nutrition

8 astuces pour devenir végétarien tout en douceur

Pour entrer pas à pas dans le monde du végétarisme, voici le guide !

On ne peut pas changer d’habitudes alimentaires du jour au lendemain, il faut s’y préparer soigneusement pour éviter un certain nombre d’écueils et pour limiter les effets néfastes de la privation sur la santé. Toutefois, bien loin de ce que les autres peuvent penser, être végétarien ne rime pas toujours avec anémie et teint affreux ! Avec ces astuces, vous réduirez votre consommation de viande lentement mais sûrement jusqu’à ce que vous puissiez l’éliminer complètement de vos plats. De plus, vous garderez votre appétit ainsi que votre passion pour la cuisine.

1.Réduisez la consommation de viande rouge

1

Pour donner le coup d’envoi à votre imprégnation, commencez tout d’abord par la viande rouge, c’est celle qui est la moins bonne pour votre santé. Vous pouvez réduire graduellement votre consommation en la remplaçant au fur et à mesure par la viande de volaille. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à éliminer progressivement aussi la viande blanche. Prenez tout le temps nécessaire ainsi, vous ne succomberez pas à la sensation de manque.

2.Établissez un menu sans viande

2

Vous avez vos plats de prédilection, mais certainement, il y en a parmi eux qui ne contiennent pas de viande. Aussi, en programmant 1 ou 2 semaines de menu sans viande successif, vous saurez faire le point si le fait de manger végétarien vous convient. D’ailleurs, les plats sans viande, il existe des milliers qui sont tellement plus succulents et délicieux les uns que les autres si on ne cite que le tartare de thon, le taboulé, le risotto, terrine de lentille, cappuccino de champignon, pizza aux légumes divers… Faites vos plaisirs !



3.La protéine n’est pas seulement dans la viande

3

Si vous vous faites du souci en ce qui concerne votre apport en protéines, sachez que les protéines végétales existent aussi à ne citer que les légumineuses comme les pois chiches et les petits pois qui en ont une forte teneur en protéines. Mais il y a aussi la protéine animale comme les fameuses microalgues telles que la spiruline et la chlorelle qui sont naturelles et qui possèdent de nombreuses vertus. Vous pouvez soit les consommer soit les utiliser en complément alimentaire au quotidien.

4.Variez les aliments végétariens

4

Parce que c’est une nouvelle expérience, vous pouvez vous lancer complètement dans une découverte culinaire en essayant tous les fruits et les légumes possibles. Si vous croyez avoir fait le tour, il y a sûrement quelques aliments naturels que vous n’avez pas encore explorés, comme les fruits et légumes exotiques par exemple alors, essayez-les tous ! Vous aurez toute une vie pour les découvrir. De même que vous pouvez aussi créer vos propres recettes en combinant divers aliments. N’hésitez surtout pas à déguster les plats des restaurants végétariens, vos papilles vous en seront reconnaissantes. Si nécessaire, dressez une liste de ces restaurants, et expérimentez-les les uns après les autres. Ainsi, vous ne pourrez que tirer-plaisir du végétarisme.

5.Des petits plats tout prêts

5

Le marché regorge de produits végétariens tout prêts à être consommés. Il existe de véritables gourmandises entre autres le caviar d’aubergine, le tzatziki, le houmous, les nems et les rouleaux de printemps aux légumes… ou bien que diriez-vous d’un bon steak de soja si moelleux accompagné par sa délicieuse sauce aux légumes ? Vous pouvez aussi commencer les repas avec de petits apéritifs « végés » tels que les chips de pomme de terre rouge ou les noix de cajou. Ce n’est pas parce que vous êtes végétarien que vous allez vous priver de petites gâteries, non ? Et il en ressort de partout sur le commerce !



6.Essayez les barbecues végétariens !

6

Lorsque le soleil est au rendez-vous, profitez-en pour réunir la famille et les amis, et régalez-vous autour d’un bon barbecue en mode vert. C’est tellement amusant, mais tout aussi savoureux que les viandes et les saucisses grillées. Vous pouvez mariner vos légumes préférés, et vous pouvez également opter pour les saucisses végétales ou les steaks de céréales ou pourquoi ne pas combiner les deux ? Mettez-les sur le grill pour qu’ils puissent dorer et émettre suffisamment d’arômes qui ne feront qu’égayer un peu plus vos narines, et accompagnez-les avec du riz, des pâtes ou des pommes de terre que vous avez pris soin de cuire dans les cendres… Exquis !

7.Le monde regorge de menu végétarien

7

Vous commencez à vous habituer au menu végétarien local, et cela peut ne plus vous surprendre comme la toute première fois. Mais est-ce que vous avez songé aux cuisines étrangères ? Certains plats typiques ne comportent point de viande. Essayez maintenant les rayons et les restos thaïs, chinois, libanais, indiens et pakistanais. Vous oublierez de suite tout souvenir des bons vieux steaks frits ou même des ragoûts de viande à n’en plus finir. Comme il a été déjà dit précédemment, c’est une découverte gustative, amusez-vous, et prenez plaisir !

8.Le plus important : soyez patient !

Fresh salad with onion, tomato and basil

Inspirée par un mouvement d’élan contre les mauvais traitements que subissent les animaux en abattoir ou bien pour des raisons personnelles bien fondées, vous voulez vous mettre au végétarisme. Cependant, en changeant brusquement votre régime alimentaire, votre motivation peut aussi retomber du jour au lendemain. Ainsi, le mieux est de savoir prendre tout le temps nécessaire, en vous fixant des objectifs rationnels, concrets et atteignables. Généralement, la transition peut prendre toute une année. Vous devez sortir progressivement la viande de votre assiette, tout en vous documentant et en vous imprégnant de la philosophie végétarienne. Et en dernier, et pas le moindre, comme mainte fois répétée, tirez le maximum de plaisir dans cette nouvelle façon de vivre !



Score : 4.1 - 55