Astuces Naturelles

12 solutions naturelles contre le ronflement

Les meilleurs conseils et remèdes contre le ronflement !

Le ronflement apparaît quand la respiration est obstruée. Il touche à peu près 40 % des hommes et 25 % des femmes. Lorsque l’âge évolue, il atteint 60 % des hommes après 50 ans et 40 % des femmes au-delà de 60 ans. Ce n’est pas vraiment une maladie en soi, mais il peut se révéler un des premiers symptômes d’un problème plus grave. Le ronflement est pour beaucoup néfaste au quotidiennement dans la mesure où il ne gêne pas le ronfleur, mais la personne dormant près de lui. Pour vous et votre entourage, découvrez ci-après les meilleures solutions naturelles pour calmer ce bruit souvent irritant.

1.Surveillez votre poids

1

Le ronflement est souvent causé par la surcharge pondérale. Les graisses s’accumulent sur les parois de la gorge entraînant ainsi la résistance de l’air. Plusieurs études ont démontré que les grands ronfleurs sont souvent ceux qui ont une forte corpulence avec des tours de cou, de taille et de hanches plus importantes. Les personnes atteintes d’obésité sont aussi sujettes à des apnées du sommeil. Alors, si vous êtes en excès de poids, essayez de perdre quelques kilos en moins pour ne plus ronfler.

2.Surélevez votre tête

2

La position de la tête et du cou peuvent influer sur le ronflement et les troubles d’apnées du sommeil. Trouver un oreiller qui maintient votre tête et votre cou dans une position correcte est utile pour vous aider à bien respirer. Essayez d’ajuster la hauteur de vos oreillers, et optez pour des coussins ni trop moelleux ni trop plats. Vous pouvez aussi miser sur les oreillers anti-ronflement, il en existe de très performants.



3.Dormez sur le côté

3

En dormant sur le côté, vous respirez par le nez et non par la bouche. Mais lorsque vous dormez sur le dos, cela pousse l’air à être aspiré par la bouche causant ainsi le ronflement. En adoptant la position sur le côté au lit, vous ouvrirez alors davantage vos voies nasales.

4.Limitez l’alcool le soir

4

Le ronflement se manifeste durant le sommeil, lorsque vous respirez, les tissus du palais et la luette vibrent au passage de l’air. L’effet sédatif de l’alcool détend ces tissus, également en cas de fatigue ou de maturité, le risque d’émettre du bruit ne fait alors qu’augmenter. Aussi, évitez l’alcool ainsi que les quantités excessives de caféine et de cigarettes surtout le soir.

5.Réduisez la prise de somnifère

5

Si vous prenez des somnifères et des tranquillisants le soir, ils peuvent agir sur la tonicité des tissus mous de votre gorge tout comme l’alcool. Par conséquent, ces médicaments destinés à améliorer votre sommeil peuvent alors occasionner des ronflements qui ne feront que perturber encore un peu plus la qualité de vos nuits.



6.Décongestionnez votre nez

6

Le nez congestionné favorise le ronflement. Aussi, maintenez votre environnement de sommeil propre et exempt de poussières. Vous pouvez utiliser une soucoupe d’eau sur un radiateur en guise d’humidificateur, mais vous pouvez également faire des inhalations à base de plantes, ces méthodes peuvent s’avérer salvatrice. Sinon, vous pouvez faire simple, mettez votre tête au-dessus d’un bol de vapeur, et recouvrez-vous d’une serviette avant d’aller au lit.

7.Misez sur le thé d’eucalyptus

7

Le thé d’eucalyptus est un remède populaire contre le ronflement, car il possède des propriétés décongestionnantes. Il dégage ainsi les muqueuses et les voies respiratoires. Pour ce faire, trempez 2 cuillères à café de feuilles d’eucalyptus dans une tasse d’eau bouillante, égouttez, et buvez avant le coucher. Vous réduirez ainsi le ronflement.

8.Optez pour la camomille et la lavande

8

Ces plantes sont utilisées dans de nombreux cas de troubles du sommeil, car elles ont d’excellents pouvoirs calmants. En prenant une tasse de thé à la camomille avant d’aller vous coucher, vous détendrez efficacement vos muscles. Vous pouvez aussi utiliser de l’huile essentielle de lavande en la mettant dans un diffuseur, elle apaisera votre corps une fois inhalée. L’autre alternative plus simple est de déposer une petite goutte d’huile essentielle de lavande à la base des narines. Cette méthode est radicale contre le ronflement.



9.Utilisez le ghee pour moins ronfler

9

Vous pouvez aussi recourir au beurre clarifié ou ghee pour apaiser les ronflements. Avant de dormir, chauffez le ghee à quelques degrés, expérimentez-le avec une température qui vous convient, et instillez 2 à 3 gouttes dans chacune des narines. Cela permettra d’atténuer le ronflement.

10.Privilégiez la cardamome

10

La cardamome est à la fois un décongestionnant et un expectorant. Elle est très efficace pour dégager les voies nasales bloquées. L’air circulera plus librement ce qui réduira considérablement les ronflements. Mettez une demi-cuillère à café de cardamome en poudre dans un verre d’eau tiède, et buvez-le au moins une demi-heure avant de vous coucher. L’opération est à renouveler chaque soir pour éliminer progressivement le ronflement.

11.Faites une infusion d’ortie

11

L’ortie constitue l’un des meilleurs remèdes maison pour le ronflement, car elle a une action antihistaminique. Elle réduit la congestion en inhibant la libération d’histamine. L’infusion de feuilles d’ortie contient des bioflavonoïdes qui ouvrent les sinus et stabilisent les globules blancs qui libèrent l’histamine. Préparez une tisane avec quelques feuilles sèches d’ortie. Toutefois, elle est diurétique, vous pourriez donc vous lever en plein milieu de la nuit pour aller aux toilettes.

12.Réalisez ces exercices simples pour réduire le ronflement

12

Ces quelques exercices visent à renforcer les muscles de l’appareil respiratoire supérieur. Ils sont à répéter 5 fois chacun en alternant avec des pauses de 5 minutes. Pour le premier exercice, ouvrez bien grand votre bouche, et sortez votre langue le plus loin possible durant une dizaine de secondes sur un seul côté, puis recommencez avec l’autre côté. Dans le second exercice, fermez votre bouche, et pincez vos lèvres, maintenez la position pendant 30 secondes, et relâchez. Arrivé au troisième exercice, sortez votre langue pendant 20 secondes, tout en essayant de toucher le bout de votre nez. Le dernier exercice consiste à prononcer le plus fort possible les voyelles A, E, I, O, U. effectuez-les au début une fois par jour ensuite, 2 ou 3 fois par jour.

Score : 4.9 - 32