Santé

11 signes et symptômes non trompeurs de l’alcoolisme

Quand l’alcool devient un véritable problème !

Entre les petits verres occasionnels entre amis et une véritable addiction, il en faut de peu pour sombrer dans l’alcoolisme. Mais là où le bât blesse, beaucoup de personnes ne reconnaissent même pas qu’ils s’enfoncent de plus en plus dans l’alcoolisme pur et dur. Ils mettent leur vie en danger, tant leur santé que leur vie sociale. Découvrez les 11 signes et symptômes les plus communs de l’alcoolisme par la suite.

1.Vous buvez pour vous sentir normal

1

Vous ne vous sentez pas à l’aise dans la vie quotidienne que lorsque vous prenez un ou quelques verres. Vous avez tellement besoin de cette consommation d’alcool pour vous intégrer, pour appartenir à un groupe ou pour vous aider à être comme tout le monde, autrement, vous vous sentirez totalement exclu. Si tel est le cas, vous êtes réellement alcoolique, et votre alcoolisme remonte à des problèmes plus profonds.

2.Vous buvez pour vous remonter le moral

2

S’il arrive de temps à autre que vous misez sur l’alcool pour vous remonter le moral lorsque vous ne vous sentez pas d’attaque ou bien lorsque vous êtes de mauvaises humeurs, c’est que vous êtes en train de devenir dépendant. Vous voulez noyer vos anxiétés et vos déprimes dans le verre pour vous donner un faux semblant de vous sentir mieux, c’est le signe que vous sombrez dans l’alcoolisme.



3.Vous buvez le matin au réveil

3

Si vous ressentez le besoin de prendre un verre au matin juste au réveil, vous avez certainement un problème avec l’alcool. Aucun individu sain physiologiquement et psychologiquement n’a une raison de boire si tôt, à moins que le corps ne soit devenu dépendant. L’alcoolisme vous donne l’impression de ne pas pouvoir commencer votre journée sans un verre. Il faut vraiment que vous vous remettiez en question.

4.Vous mentez, et buvez en secret

4

L’alcoolisme devient de plus en plus profond lorsque vous ressentez le besoin de boire en cachette ou de mentir à vos proches sur la quantité d’alcool que vous consommez. Le problème est bien ancré, vous réalisez que ce que vous faites est assez aberrant, mais vous n’êtes pas encore disposé à l’admettre. Cependant, votre consommation d’alcool peut virer hors de contrôle très rapidement. Vous avez certainement besoin d’aide, parce que vous devenez toxicomane. Il se trouve aussi que certains gros buveurs nient tout et deviennent particulièrement agressifs lorsqu’ils sont confrontés à des questions sur leur consommation d’alcool.

5.Vous avez dit stop à l’alcool, mais en vain

vous-avez-bu-oui-non-alcool-Sweat-shirts

Vous vous êtes rendu compte de votre état, et vous avez alors essayé d’arrêter de boire ou du moins de réduire votre consommation d’alcool, mais vous n’y arrivez pas ! Plusieurs fois, vous avez renouvelé vos tentatives, mais hélas, vous ne pouvez vous empêcher de reprendre des verres encore et encore. Vous êtes réellement devenu accro, et il vous est devenu difficile de vous contrôler. Vous avez besoin d’assistance.



6.Vous avez des trous et pertes de mémoire temporaires

Memory loss concept. Young female suffering from amnesia

L’excès d’alcool peut se traduire par l’incapacité à vous souvenir de certains évènements qui se sont passés lorsque vous aviez bu, car l’alcool empêche votre cerveau de fonctionner normalement. De nombreuses personnes se ravissent même de cet effet après une cuite terrible ! Cependant, si à un premier stade, les trous de mémoire peuvent ressembler à des étourdis, ils réapparaissent ensuite plus fréquemment et deviennent de véritables handicaps.

7.Vous avez des rougeurs sur le visage

7

L’alcoolisme, lorsqu’il devient chronique, se caractérise par des signes physiques : la couperose. La peau du visage rougi due à la dilatation des vaisseaux capillaires provoquée par l’inflammation chronique des glandes cutanées. Le haut niveau d’alcool dans l’organisme est la principale source de cette inflammation. La plupart du temps, ce sont les autres personnes qui vous feront remarquer ce changement de couleur de votre peau.

8.Vous tremblez des mains

Senior

Le tremblement des mains fait partie des symptômes les plus communs des alcooliques. L’excès d’alcool peut endommager les nerfs, et vos mains peuvent se mettre à trembler sans aucune raison apparente et sans même que vous ne puissiez les contrôler. Ce signe apparaît le plus souvent après une journée ou une nuit de beuverie. Quand la personne est plus atteinte, les tremblements des mains sont de plus en plus fréquents même si elle n’a pris aucun verre dans les précédentes heures.



9.Vous perdez votre appétit, boire au lieu de manger

9

Les personnes alcooliques privilégient plutôt l’alcool à la nourriture. Si vous commencez à perdre l’intérêt pour les vrais aliments ou utiliser l’heure du repas comme excuse pour commencer à prendre un verre, vous faites face à un vrai problème d’alcoolisme. De plus, les alcooliques sont capables de consommer régulièrement une grande quantité d’alcool sans avoir la gueule de bois qu’aurait un buveur occasionnel.

10.Vous êtes sujet à de l’insomnie et des nausées en situation de manque

10

Il est tout à fait naturel de ressentir la fameuse gueule de bois après avoir passé une journée ou une nuit de beuverie. Toutefois, c’est anormal de ressentir encore des nausées, d’éprouver de l’anxiété ou de connaître des insomnies pendant plusieurs jours même lorsque vous avez cessé de boire. Votre corps est devenu dépendant, il souffre de sevrage d’alcool durant cette période. Votre métabolisme essaye d’éliminer la forte teneur d’alcool qui se trouve dans votre corps. Mais ces symptômes disparaissent une fois que l’alcool serait complètement éliminé.

11.Vous êtes irrité et nerveux en situation de manque

11

Les personnes qui souffrent d’une dépendance à l’alcool réagissent souvent négativement lorsqu’elles sont obligées de s’abstenir de boire. Elles dépendent des effets sédatifs de l’alcool. En situation de manque, elles peuvent ressentir de la nervosité suivie de transpiration et d’un rythme cardiaque plus ou moins accéléré. De même qu’elles peuvent changer significativement de comportement sous l’influence de l’alcool. Si vous êtes par exemple habituellement affable, vous pourrez être impulsive ou même devenir totalement agressive et vice-versa.

Score : 5 - 96