Astuces Naturelles

11 signes et astuces pour savoir si vous êtes enceinte

Les signes annonciateurs et les astuces maison pour déceler une grossesse !

Même si le test urinaire est la manière la plus simple et la plus fiable pour découvrir une grossesse, bien avant la mise en vente de ces tests, nos grand-mères avaient déjà leurs méthodes bien à elles pour la découvrir. De plus, elles savaient également prêter attention aux petits signes annonciateurs. Nous avons réuni pour vous les preuves qui ne trompent pas ainsi que les meilleures astuces simples pour vous aider à y voir plus clair avant l’ultime recours aux tests de grossesse actuels.

1.Le retard des règles

1

Le premier signe de la grossesse s’apparente aux symptômes prémenstruels. Il n’existe pas d’indice plus révélateur que l’absence des règles, c’est tout à fait évident. Si vous avez un cycle très régulier et que vous constatez un retard de plusieurs jours, vous devriez songer à procéder à un test.

2.L’apparition de saignements

2

Si vos règles ne doivent pas arriver avant une semaine et que toutefois, vous avez remarqué quelques taches de sang sur vos sous-vêtements, il peut s’agir des saignements d’implantations. Cette situation arrive à une femme sur 3 lorsque l’œuf fertilisé se fixe à la paroi utérine parfois, cela peut endommager la muqueuse utérine et entraîner de légers saignements.



3.La sensation de fatigue

3

La fatigue fait partie des symptômes les plus communément ressentis par toutes femmes enceintes. Même après quelques jours de la conception, le corps se prépare déjà aux futurs changements qu’il va devoir subir. Si vous vous sentez épuisée soudainement, sans aucune raison apparente, il est probable que votre corps subit une augmentation des hormones. Dans de nombreux cas, la fatigue continue à se ressentir tout au long du premier trimestre de la grossesse.

4.Les nausées

4

Si dans la généralité, les femmes enceintes commencent à avoir des nausées à 6 semaines de la grossesse, d’autres peuvent éprouver très tôt des nausées qui ne sont pas seulement matinales, mais qui peuvent aussi se produire le midi et le soir. Ce n’est pas réellement une envie de vomir, mais comme si les repas ont du mal à passer. Cela fait partie des premiers indices de modifications hormonales subies par l’organisme en cas de grossesse. Cependant, les nausées ne se calment au deuxième trimestre.

5.Les seins sensibles

Close up view of the female torso with a grey shirt testing her breast for cancer flattening the tissue with one hand and manipulating to detect lumps with the fingers on her other hand

La grossesse peut aussi se traduire par une sensation de poitrine très lourde, par des auréoles plus en plus foncées qu’à l’ordinaire et même par des veines des seins plus visibles que d’habitude. Aussi, vous sentez des douleurs rien qu’en portant votre soutien-gorge comme si vous souffriez d’un syndrome prémenstruel. Les niveaux d’œstrogènes, de progestérones et de prolactines dans l’organisme augmentent progressivement, et ces fluctuations hormonales ont des répercussions instantanées sur la poitrine.



6.Une augmentation de la température corporelle

basal thermometer with graphs

Lors de l’ovulation jusqu’au début des règles, la température s’élève suite à une poussée de la progestérone. Si elle reste élevée au-delà de 2 semaines, il se pourrait que vous soyez enceinte parce que le taux de progestérone va rester élevé et votre température également. Souvent, la différence est assez minime pour que vous le ressentiez, mais si vous prenez votre température tous les matins au réveil pour connaître votre jour d’ovulation, vous l’auriez remarqué de suite.

7.Les maux de tête et les douleurs dorsales

7

Une éventuelle grossesse peut aussi s’accompagner d’un mal de tête. Cela est toujours dû aux changements hormonaux. Des douleurs au bas du dos peuvent également se ressentir. Si habituellement, vous n’avez pas mal au dos, cela pourrait signifier que vos ligaments se desserrent en raison de la grossesse. La douleur peut se poursuivre tout au long de la gestation, accentuée par un gain de poids et un déplacement du centre de gravité dû à la nouvelle posture.

8.Le test avec le gros sel

8

Le test de grossesse avec le gros sel fait partie des astuces plus connues et des plus utilisés depuis des siècles pour connaître une éventuelle grossesse, et ce, un peu partout dans le monde. Il consiste à uriner dans un gobelet propre et à ajouter dedans un peu de gros sel. Il faut patienter 20 à 30 minutes pour constater le résultat. Si le gros sel a fondu après ce délai, vous êtes bien enceinte.



9.Le test avec une aiguille

9

Il existe aussi un test de grossesse maison tiré de la médecine traditionnelle marocaine, bien que son utilisation ait été également très prisée en Chine. Pour procéder, vous aurez besoin d’une aiguille neuve. Vous devrez uriner dans une boite hermétique, puis placez l’aiguille dans l’urine, et ensuite, refermez la boîte. Après 8 heures, voyez le résultat. Si vous constatez que l’aiguille devient noire ou rouillée, cela signifierait que le test est positif, il y a donc de fortes chances que vous soyez enceinte.

10.Le test avec l’eau de Javel

10

Dans certaines parties du monde, l’eau de Javel est également utilisée pour procéder au test de grossesse. Pour ce faire, prenez un récipient propre, déposez-y votre urine, et ajoutez un bouchon d’eau de Javel. Si de la mousse apparaît en surface et que l’urine arbore une couleur orange assez foncée, cela pourrait signifier que vous êtes enceinte.

11.Le test avec le frigo

11

Ce test est assez récent par rapport aux précédents toutefois, il est très populaire. Mettez votre urine dans un verre le soir avant d’aller vous coucher, et placez le verre dans le réfrigérateur toute la nuit. Le matin venu, regardez à la surface de l’urine. Si vous constatez un dépôt qui s’est formé dans le verre comme un nuage blanc, le résultat est positif, éventuellement, vous êtes enceinte.

Score : 4.6 - 98