Santé

11 habitudes néfastes qui nuisent à votre sommeil

Les mauvais comportements de sommeil !

Pour une santé toujours au top, il faut bien dormir et remplir chaque soir le quota de sommeil nécessaire qui est entre 7 à 8 heures. Cependant, de nombreuses personnes ont des problèmes de sommeil, les causes de ces troubles sont multiples, mais la plupart du temps, ce sont les mauvaises habitudes qui compromettent la qualité du sommeil. Si vous voulez bien dormir, voici les erreurs à éviter.

1.Dormir dans une chambre trop éclairée

1

Si vous voulez une bonne nuit de sommeil, sachez avant tout que la qualité du sommeil passe par le noir total. Avant de vous mettre au lit, éteignez toutes les lumières de vos appareils et de vos chargeurs tout comme la veilleuse, car elles diminuent la sécrétion de mélatonine, l’hormone de l’endormissement. N’oubliez pas non plus d’éteindre votre ordinateur, votre téléphone et votre tablette, car l’intensité de leur lumière est souvent trop forte, ça revient à faire une séance de luminothérapie au moment où vous devriez vous préparer à vous endormir.

2.Dormir dans une chambre trop chauffée

2

Certes, il n’y a rien de mieux que de dormir dans un cocon, mais une chambre trop chauffée peut considérablement nuire à l’endormissement. Pour un sommeil réparateur, dormez toujours dans une chambre entre 18 et 20 degrés, car vous ne pouvez vous endormir que lorsque la température du cerveau diminue, et ce dernier a tendance à prendre la même température que la chambre où vous dormez. S’il fait trop chaud, il aura du mal à se refroidir, et c’est ce qui va entraîner le retard de l’endormissement. Qui plus est, vous risquez de vous réveiller au mieux de la nuit.



3.Dormir dans un lit trop bas

3

Quand votre lit est proche du sol, la sortie du lit demandera plus d’efforts au niveau de la colonne vertébrale. Vu que vos muscles sont froids, vous risquez de vous blesser en vous levant ou d’avoir des maux de dos. Le lit idéal devrait permettre à vos jambes de faire un angle droit au niveau des genoux et de garder les pieds à plat sur le sol lorsque vous êtes assis au bord.

4.Dormir sur un matelas trop mince

4

Savez-vous que le confort de votre sommeil dépend à 95% de la qualité de votre matelas. Pour éviter les douleurs dorsales, il faut que vous dormiez sur un matelas qui n’est pas trop mince. En vous couchant sur ce genre de matelas, c’est comme si vous dormiez sous une tente ou sur un tapis de sol. Votre corps va s’appuyer sur le bassin et les omoplates, et votre colonne vertébrale ne sera pas suffisamment soutenue ainsi, il ne pourra pas se reposer.

5.Un matelas trop mou

woman sleeping in bed

Il y a des personnes qui ont l’habitude de dormir sur un couchage trop mou et qui n’en souffrent pas. Mais le matelas trop mou peut enfoncer le bassin et l’ensemble du corps alors que la tête est soutenue par l’oreiller. Ce qui fait que cette dernière est décalée par rapport au reste du corps. Le soutien n’est donc pas équilibré, et la colonne vertébrale n’est pas alignée. Tôt ou tard, les problèmes de dos feront leur apparition.



6.Dormir avec plusieurs oreillers

6

On avoue, il n’y a rien de plus agréable que de se caler sur une ribambelle de coussins. Cependant, en dormant avec plusieurs oreillers, vous risquez de vous casser la nuque et de causer par la suite des torticolis. L’oreiller sert à soutenir la tête et la nuque, et il se glisse sous les épaules quand vous dormez. S’il ne surélève que la nuque, ça va entraîner par la suite des contractures. Lorsque vous dormez sur le côté, il faut que vous le placiez entre le creux de vos épaules et de votre cou.

7.Dormir en position fœtale

7

La position fœtale n’est pas la meilleure solution pour dormir efficacement, car vous serez repliée sur vous-même. En faisant ça, votre colonne vertébrale n’adopte pas sa courbure naturelle, elle prendra la forme arrondie, mais aussi, votre cage thoracique ne peut pas s’ouvrir suffisamment puisqu’elle sera comprimée. Si vous ne pouvez pas vous passer de cette habitude, pliez une jambe, et tendez l’autre pour soulager un peu votre bassin.

8.Dormir sur le ventre

8

Une fois que vous dormez sur le ventre, votre tête sera tournée sur le côté ainsi, votre colonne vertébrale subira des contraintes, mais encore, votre dos se creuse, et vos vertèbres ne sont pas alignées. En optant pour une position de couchage sur le ventre, vous ne ferez que du mal à vos cervicales. Les personnes qui ont tendance à dormir de cette façon sont les plus sujettes à des douleurs cervicales que celles qui se couchent sur le dos ou sur le côté. Si vous n’arrivez pas à faire autrement, dormez sur un matelas bien ferme et un oreiller plat.



9.Les siestes pendant la journée

9

Si vous avez l’habitude de faire des siestes pendant la journée, limitez-les à une vingtaine de minutes sinon, vous risquez de sombrer dans un sommeil profond et de vous réveiller après complètement sonnée. Mais vous aurez également du mal dormir la nuit venue. Aussi, ne faites plus de sieste après 15 heures pour ne pas entamer le processus sommeil. Au matin, ne traînez pas plus de trente minutes dans le lit, car les grasses matinées ne profitent qu’au sommeil léger, et ne favorise pas la récupération.

10.Les faux-amis

10

Prendre des somnifères pour mieux dormir n’est pas une bonne idée, car ils entraînent une somnolence en réduisant le sommeil profond au profit du sommeil léger. Mais aussi, faites attention à la prise de médicaments le soir. Les stimulants comme la cortisone doivent être pris au matin, et les traitements contrent les allergies le soir, car ces derniers perturbent l’équilibre entre la veille et le sommeil. Tel est aussi le cas pour la ranitidine, un inhibiteur de l’acidité gastrique.

11.Le café et l’alcool

11

Les boissons alcooliques n’aident pas à vous endormir, même si elles donnent l’impression de somnoler. En buvant quelques verres avant de vous coucher, vous risquerez de vous réveiller plusieurs fois dans la nuit. Pour le café et toutes les boissons qui contiennent de la caféine, c’est à éviter à partir de 15 heures. Sachez qu’une tasse peut rester dans votre organisme pendant au moins 6 heures, et ça va bloquer la production de mélatonine. La meilleure solution est de ne pas prendre ces boissons excitantes.

Score : 4.1 - 67