Santé

10 vertus insoupçonnées des huiles végétales

Les huiles végétales servent-elles seulement dans la cuisine ?

Associées à la nourriture, les huiles végétales ne font qu’amplifier le goût de nos plats. Malgré le fait qu’elles soient caloriques et riches en acides gras essentiels, elles jouent un rôle majeur dans le maintien de l’équilibre nutritionnel. Cependant, pour profiter pleinement de leurs bienfaits, il ne faut pas se contenter d’une seule huile, il faut les alterner pour qu’il y ait un bon équilibre dans les apports en oméga-3 et en oméga-6. Découvrez sans plus attendre chacune des huiles végétales que vous utilisez quotidiennement.

1.L’huile de colza

1

La plupart des ménages choisissent les huiles végétales riches en oméga-6 pourtant, le corps a aussi besoin d’oméga-3, et l’huile de colza en contient, elle est donc parfaite pour équilibrer l’apport nutritionnel. Le fait qu’elle ait une forte teneur en oméga-3 lui donne la faculté de prévenir la maladie d’Alzheimer. En plus de ça, elle renferme aussi de la vitamine E et des oméga-9 qui luttent contre les maladies cardio-vasculaires. Toutefois, afin de conserver les acides gras, il ne faut jamais cuire l’huile de colza. Si vous voulez couvrir le manque en oméga-6, vous n’avez qu’à la mélanger avec de l’huile d’olive.

2.L’huile de noix

2

Parmi toutes les huiles végétales, celle de noix offre le meilleur rapport entre oméga-3 et oméga-6. Avec la vitamine E qu’elle contient, elle entretient le système nerveux, et les oméga-6 diminuent le taux de cholestérol. Il faut toujours choisir l’huile de noix bio de première pression à froid. Aussi, elle s’oxyde très vite alors, il faut la mettre à l’abri de la lumière et de la chaleur. Sa consommation doit se faire dans les trois mois qui suivent son ouverture. Il est inutile de la mélanger avec d’autres huiles, la consommer seule est déjà bénéfique pour l’organisme.



3.L’huile de tournesol

3

L’huile de tournesol est parmi les huiles alimentaires les plus consommées. Contrairement à l’huile de colza, elle est pauvre en oméga-3. Pour pallier ce manque, il est possible de la mélanger à l’huile de noix ainsi, le rapport entre oméga-3 et oméga-6 sera maintenu. Mais ce qui la rend bénéfique pour la santé est le fait qu’elle est un antioxydant puisqu’elle est riche en vitamine E. Tout comme l’huile de noix et de colza, il faut la choisir de première pression et bio. Elle peut bien servir en cuisson et en accompagnement des crudités.

4.L’huile d’olive

4

Très consommée, l’huile d’olive contient environ 74 % d’oméga-9. Ce taux élevé lui permet de prévenir les maladies cardio-vasculaires. Comme l’huile de noix, elle baisse le taux de mauvais cholestérol et favorise la production de bon cholestérol. Avec la vitamine K qu’elle contienne, l’huile d’olive cicatrise les blessures en un temps record. Votre choix doit toujours pencher vers une huile d’olive bio et extraite par première pression à froid. Que ce soit en cuisson ou en assaisonnement, elle doit être bien dosée, une cuillère à café par personne suffit.

5.L’huile d’arachide

5

L’huile d’arachide contient non seulement des oméga-6, mais elle est aussi riche en oméga-3. Son apport nutritionnel lui permet de baisser le taux de mauvais cholestérol. Tout comme l’huile d’olive et de colza, elle est aussi très efficace dans la prévention des maladies cardio-vasculaires parce qu’elle a une forte teneur en oméga-9. Toutefois, si vous êtes allergique aux arachides, demandez l’avis d’un médecin avant de la consommer. Produite bio et par première pression à froid, elle est très succulente et donne du goût à vos plats.



6.L’huile de cameline

6

Parmi toutes les huiles végétales, l’huile de cameline est la plus riche en oméga-6 avec 19 % et en oméga-3 avec 43 %. Sa teneur en oméga-3 élevée prévient l’Alzheimer et diminue le taux de sucre dans le sang. Comme les autres huiles végétales, elle éradique aussi le taux de mauvais cholestérol et protège contre les maladies du cœur. L’huile de cameline et la chaleur ne font pas bon ménage alors, si vous voulez en ajouter dans vos plats, il faut l’assaisonner à froid. Et comme tous les aliments, elle est meilleure bio qu’industrielle.

7.L’huile de noisette

7

Contrairement à l’huile d’olive, celle de noisette n’est pas très présente dans la cuisine. Certes, elle n’est pas très adaptée à toutes les nourritures, mais son côté nutritif est bon pour votre santé. L’huile de noisette a non seulement une forte proportion en oméga-9 et en oméga-3, mais elle est aussi bourrée de vitamines A et E qui sont très bénéfiques pour la vue. Elle a un très bon goût, surtout quand elle est assaisonnée à un carpaccio d’oranges.

8.L’huile de coco

8

Après l’apparition des huiles végétales de tout genre, l’huile de coco a disparu petit à petit. La raison est qu’elle contient 90 % d’acides gras saturés. Consommer abusivement, elle provoque des maladies cardiovasculaires. Les recherches ont montré que les lipides qu’elle contient ne se stockent pas dans l’organisme. Mais grâce à ses agents antibactériens, l’huile de coco participe dans la lutte contre les infections intestinales. Du fait qu’elle supporte bien une haute température, elle peut être utilisée dans la friture.



9.L’huile de lin

9

Si vous êtes végétarien, l’huile de lin est la meilleure solution, car vous manquez d’oméga-3 du fait que vous ne consommez pas de viandes. En utilisant cette huile dans vos préparations culinaires, vous comblerez la carence parce que cette dernière est riche en oméga-3. Non seulement elle rétablit l’équilibre nutritionnel, mais elle combat aussi les troubles du foie et diminue le taux de mauvais cholestérol dans le sang. Pauvre en oméga-6, la mélanger avec de l’huile d’arachide est très efficace pour un bon rapport oméga-3/oméga-6. Si elle est bio, elle est parfaite en salade.

10.L’huile de pépin de raisin

10

L’huile de pépin de raisin est pauvre en oméga-3, mais riche en oméga-6 alors pour équilibrer les apports nutritifs, il faut qu’elle soit associée à d’autres huiles. Avec la vitamine E qu’elle contient, elle est un antioxydant très efficace, et elle aide à prévenir le vieillissement des cellules. En la mélangeant avec l’huile de lin qui est riche en oméga-3, le rapport oméga-6/oméga-3 sera bien équilibré, surtout si vous l’utilisez pour assaisonner vos salades.

Score : 4.6 - 62