Astuces Naturelles

10 vertus et bienfaits souvent méconnus de l’ail

Découvrez autrement ce condiment au goût prononcé et aux multiples vertus !

L’ail est un condiment utilisé pour rehausser le goût de nombreux aliments ou plats. Cependant, il est aussi source de fibres, et il est riche en vitamines A, C, B6, B9 et E. Il est également une mine d’oligoéléments importants pour les cellules si on ne cite que le phosphore, le potassium, le calcium, le fer, le zinc… Grâce à ses propriétés d’« alicament » naturel, il permet de prévenir certaines pathologies. Si vous vous demandez pourquoi on le classe parmi les aliments alliés santé, voici une piste de réponses.

1.L’ail prévient du cancer

1

À raison d’une consommation de deux gousses par jour, soit environ 6 g, l’ail fait partie de la liste des aliments contenant des molécules à potentiel anti-cancérigène. L’ail peut freiner le développement de certains cancers, tant par son action protectrice envers les dommages causés par les substances cancérigènes que par sa capacité à empêcher les cellules cancéreuses de croître. Il est donc à privilégier pour prévenir le cancer, et c’est prouvé par plusieurs études sur de nombreux sujets qui consommaient l’équivalent approximatif de 18 g d’ails crus et cuits par semaine, soit environ six gousses. La diminution est de 30 % pour le cancer colorectal et d’environ 50 % pour celui de l’estomac.

2.L’ail est bon pour le cœur

2

L’ail possède de nombreuses vertus sur la santé du cœur. Il permet de réguler le taux de cholestérol, de lutter contre le « mauvais » cholestérol et de baisser le taux de triglycérides dans le sang, des graisses qui augmentent le risque de maladies cardiovasculaires. De plus, il accroît la fluidité sanguine, ce qui réduit la formation de caillots susceptibles de boucher les veines et les artères. D’après les études scientifiques, cet effet protecteur s’observerait à partir d’une consommation quotidienne : 2 g à 5 g d’ail cru, soit une gousse d’ail.



3.L’ail régule la tension artérielle

3

Comme les maladies cardiaques et artérielles vont souvent de pair avec l’hypertension artérielle, d’autres études ont mis en évidence que l’ail réduit la tension artérielle d’environ 10 %. Il peut diminuer aussi l’athérosclérose, l’accumulation de graisses sur la paroi des artères tout en rabaissant le volume des plaques de cholestérol et en conférant une meilleure élasticité à l’aorte du cœur passé la cinquantaine. L’ail renferme des fructosanes, du magnésium et de l’adénosine, des composés qui ont une action directe sur la fluidité du sang, l’élimination de l’eau et la dilatation des artères.

4.L’ail est un excellent antibiotique

4

L’ail a de puissantes vertus antibactériennes. C’est un antibiotique naturel qui peut tuer une soixantaine d’espèces de champignons et plus d’une vingtaine de types de bactéries, parmi lesquelles l’hélicobacter pylori qui est responsable de l’ulcère de l’estomac, et le staphylocoque doré ainsi que le pneumocoque qui sont responsables de la pneumonie. L’ail contient de l’allicine, un principe actif déterminant qui est un puissant antimicrobien, mais aussi de la vitamine C, de l’iode, du magnésium et du soufre, qui sont d’autres anti-infectieux. Il est utile pour purifier l’organisme. Mais au-delà de sa consommation régulière, il s’utilise également en application externe.

 5.L’ail vient à bout de certaines infections cutanées

5

L’ail fait des merveilles en usage externe, car c’est un puissant antifongique, antibactérien et antiviral grâce à sa teneur en allicine. Ses propriétés combattent efficacement les mycoses et les verrues (papillomavirus). Une étude menée au Venezuela en 2000 a démontré une guérison totale du pied d’athlète, une infection du pied due à un champignon, après avoir appliqué de l’ajoène, une substance dérivée de l’allicine, sur une période de 60 jours.



6.L’ail facilite la digestion

6

L’ail est un excellent antiseptique. Cet effet lui permet aussi de prévenir la gastro-entérite en détruisant les bactéries intestinales. Il peut entretenir la flore intestinale et faciliter la digestion ainsi que la sécrétion de bile. Grâce à la présence de magnésium, il active aussi les fonctions urinaires permettant ainsi l’évacuation des toxines. La vitamine B1 participe à la fabrication d’enzymes qui aident à la digestion. L’ail contient également du chlore qui renforce l’activité de l’estomac dans la destruction chimique des aliments.

7.L’ail est efficace pour combattre le rhume

7

Lorsque vous mangez de l’ail, l’allicine passe dans votre sang et détruit les virus et les bactéries. Une partie de cette allicine est rejetée par la respiration, l’haleine forte du mangeur d’ail vient de là, et ça tue les virus et bactéries présents dans le système respiratoire. En 2001, une étude anglaise menée sur une centaine de personnes a démontré que l’ail prévient et traite les infections des voies respiratoires. Les sujets qui avaient pris une capsule d’allicine durant 12 semaines ont été moins infectés par le virus du rhume que le groupe placebo. Mieux encore, lorsqu’ils ont été enrhumés, leurs symptômes se sont résorbés trois fois plus vite.

8.L’ail est aussi un vermifuge

8

C’est encore et toujours sa teneur en allicine ainsi que la présence de soufre qui permettent à l’ail son action antiparasitaire, et ce, en usage externe. Il s’avère un puissant vermifuge reconnu depuis des siècles. Autrefois, il était d’usage de confectionner un collier avec des gousses d’ail et de le laisser autour du cou des nouveau-nés. Sinon, un autre remède de grand-mère contre les vers consistait à réaliser un baume en réduisant en purée 2 gousses d’ail mélangées à 3 cuillères à soupe d’huile d’olive. Puis, il ne reste plus qu’à masser le ventre avec ce baume.



9.L’ail est un allié minceur

9

Comme il a été dit précédemment, l’ail lutte contre le mauvais cholestérol, et il favorise également l’élimination urinaire. Mais il est pauvre en calorie, mais riche en potassium, en calcium ainsi qu’en vitamine A et C. Il stimule aussi le métabolisme et permet de brûler des graisses. De plus, sa consommation donne au cerveau des signaux de satiété. L’ail est bon pour la ligne, donc à privilégier pendant les régimes minceurs. Toutefois, consommez-le avec modération en l’incluant dans vos habitudes alimentaires plutôt que de vous forcer à l’ingérer.

10.L’ail pour vos soins beauté

10

Il existe également un truc ancien de grand-mère qui consiste à appliquer l’ail directement sur les boutons d’acné pour les faire disparaître, car ses vertus antiseptiques et antibactériennes permettent d’éviter les inflammations de la peau. L’allicine lutte également contre les pellicules et la chute des cheveux. Enfin, pour redonner de l’éclat aux ongles ternes ou abîmés, il suffit de les frotter délicatement avec de l’ail pour les fortifier et les faire repousser.

Score : 4.6 - 59