Santé

10 symptômes du dysfonctionnement de la thyroïde

Comment savoir que la thyroïde fonctionne mal ?

La thyroïde qui se situe à la base du cou est l’une des plus grosses glandes endocrines de l’organisme. Elle produit les hormones thyroïdiennes qui régulent l’intensité du métabolisme dans tout le corps. Elle est responsable de nombreuse fonction de l’organisme, dont la fréquence cardiaque, la température corporelle, le sommeil, la nervosité, le poids… Les problèmes thyroïdiens sont plus fréquents chez les femmes que chez les hommes. Les symptômes d’un dérèglement de la thyroïde sont multiples, mais le plus souvent discrets, il est donc primordial de les détecter à temps.

1.La fatigue en permanence

1

Le dysfonctionnement de la thyroïde se traduit généralement en premier lieu par la fatigue, un épuisement général, sans avoir fait d’effort. Si vous vous sentez à longueur de temps fatiguée et léthargique sans aucun signe d’infection, et ce, dès le réveil même, vous pouvez soupçonner un problème au niveau de la thyroïde. La fatigue peut s’accompagner de troubles du sommeil de type insomnie, car l’organisme étant en suractivité. En cas d’hypothyroïdie, votre thyroïde fonctionne insuffisamment, et votre organisme se met à tourner au ralenti, et inversement pour une l’hyperthyroïdie.

2.La peau sèche, les ongles cassants, les cheveux secs et la perte des cheveux

2

Des modifications de l’apparence physique se constatent dans 95 % des premiers symptômes de troubles thyroïdiens, car les graisses et les déchets non éliminés s’accumulent dans les tissus suite à une baisse d’hormones thyroïdiennes dans l’organisme. Les cheveux deviennent cassants et secs, puis commencent à tomber, tandis que les sourcils se raréfient. Les ongles se strient, deviennent mous, puis se cassent. En cas d’hypothyroïdie, la peau est sèche, elle jaunit ou devient même grise. Le visage se gonfle surtout autour des yeux et du menton. Parfois, d’autres troubles cutanés tels que l’acné et l’eczéma apparaissent.



3.La variation de poids corporel

Caucasian woman's feet standing on scale

C’est un autre signe qui peut indiquer que vous souffrez peut-être d’un trouble thyroïdien. Si vous avez beaucoup mangé plus qu’à votre habitude alors que contradictoirement, vous avez perdu plusieurs kilos en seulement quelques jours, vous souffrez peut-être d’hyperthyroïdie. Le poids baisse souvent de plusieurs kilos en une seule semaine. En cas d’hypothyroïdie, c’est le phénomène inverse qui se produit, avec une prise de poids dans 60% des cas, et ce, malgré un petit appétit. Ces signes s’accompagnent parfois d’une hypoglycémie, car le foie se dérègle en raison de la rétention d’eau due au ralentissement du métabolisme.

4.Des troubles de la digestion

4

Tous les organes et les composants du système digestif dépendent des hormones thyroïdiennes. L’hyperthyroïdie entraîne une accélération du transit et des diarrhées. Le transit étant accéléré, les aliments ingurgités restent moins longtemps dans l’organisme et sont évacués plus rapidement. En ce qui concerne l’hypothyroïdie, elle occasionne bien souvent de la constipation. La cause spécifique de cette dernière en cas d’hypothyroïdie est le dysfonctionnement de l’action musculaire et nerveuse des parois abdominales et des intestins.

5.Des arythmies cardiaques

5

Si au repos et sans choc émotionnel ou activité physique particulière, votre cœur bat à un rythme accéléré, très souvent ou en permanence, cela peut résulter d’un dysfonctionnement de la thyroïde. La tachycardie est toujours présente en cas d’hyperthyroïdie. L’accélération du pouls s’accompagne souvent d’une augmentation de la pression artérielle entraînant des contractions anarchiques du cœur. Si le trouble causé par la thyroïde n’est pas traité, vous pourrez finir par souffrir d’arythmie permanente.



6.Des douleurs articulaires et musculaires répétitives

6

Le dérèglement hormonal causé par le dysfonctionnement de la thyroïde provoque de multiples problèmes aux articulations, aux muscles et aux ligaments. Tout ça peut être accompagné par des troubles de la coordination et des vertiges. Le manque d’hormones thyroïdiennes occasionne l’accumulation de liquide dans les muscles, les ligaments et les tissus ainsi, les déchets ainsi que les toxines y stagnent. L’affaiblissement des genoux, des pieds plats, voire même des scolioses et des entorses peut apparaître. Tous ces signes sont liés à l’hypothyroïdie. Quant à l’hyperthyroïdie, elle peut causer des tremblements légers quasi permanents. Toutefois, elle est beaucoup moins fréquente que l’hypothyroïdie.

7.Des modifications de la température corporelle

7

La frilosité ou la transpiration excessive font partie des signes les plus courants d’un problème de la thyroïde. Les personnes en hypothyroïdie ressentent une frilosité, plus particulièrement aux extrémités : le nez, les doigts et les orteils. La température corporelle est plus basse que la moyenne, en dessous de 36,1°. Si elle est plus élevée, c’est peut-être une légère infection ou une hyperthyroïdie. Aussi, la peau a tendance à devenir chaude, la transpiration est bien présente au moindre effort, et les mains deviennent moites.

8.Des troubles de la mémoire

8

L’hypothyroïdie peut diminuer les fonctions cérébrales. La personne atteinte peut perdre la mémoire et avoir de la difficulté à se rappeler certaines choses. Les problèmes de concentration sont aussi symptomatiques d’une hypothyroïdie avec des raisonnements de plus en plus lents. Mais encore, l’articulation des mots devient progressivement plus difficile, les phrases se trébuchent, et le sujet peut finir même par marmonner. Le cerveau fonctionne au ralenti du fait de l’apport insuffisant en hormones thyroïdiennes.



9.Une variation excessive de l’humeur

9

Les troubles de la thyroïde peuvent aussi affecter le système nerveux. Si vous vous sentez déprimée, irritable, nerveuse, très instable émotionnellement… sans aucune raison, vous souffrez peut-être d’hypothyroïdie. La carence en hormones thyroïdiennes compromet la stabilité émotionnelle et peut déboucher sur une dépression. L’hyperthyroïdie favorise l’anxiété avec des sauts d’humeur parfois spectaculaires, débouchant ensuite sur une dépression. La nervosité accompagnée d’angoisse et d’irritabilité survient dans de nombreux cas des hypothyroïdies dues à une Basedow, et dans certains cas d’hypothyroïdies dues à des nodules toxiques.

10.Une baisse considérable de la libido

10

La libido peut s’effondrer tout particulièrement chez les femmes, car le faible niveau d’hormones thyroïdiennes l’affecte. Ça peut aussi atteindre l’ovulation ainsi que la fertilité. Des troubles menstruels et des seins fibrokystiques peuvent également être constatés. Toutefois, ces signes restent minoritaires, ils ne peuvent pas à eux seuls permettre le diagnostic d’un trouble de la thyroïde. Comme il a été dit, les affections de la thyroïde touchent principalement les femmes du fait de l’interaction entre thyroïde et hormones sexuelles féminines, notamment lors de la ménopause.

Score : 5 - 60