Nutrition

10 raisons sérieuses d’arrêter de boire des sodas

Rafraîchissantes aux premiers abords, les sodas sont aussi sources de méfaits !

La consommation de sodas présente un réel danger pour la santé vu qu’ils sont bourrés de sucre, et ce n’est pas pour rien que leurs effets néfastes sont souvent répétés depuis des lustres. Consommé en excès, le sucre peut avoir des conséquences désastreuses. Cependant, certaines sources sont pires que d’autres, et les sodas sont de loin les plus nocifs. Il est peut-être temps de vous y pencher sérieusement. Si vous n’êtes pas encore décidée à franchir le cap, découvrez ces quelques raisons non exhaustives.

1.Ils peuvent provoquer le diabète

1

Les sodas contiennent énormément de sucre, et ça a des conséquences graves sur la santé. Il a été démontré que ces boissons sont à l’origine de l’augmentation du nombre de personnes souffrant de diabète de type 2. La principale fonction de l’insuline est d’amener le glucose du flux sanguin jusqu’aux cellules. Mais lorsque vous buvez du soda, les cellules tendent à devenir résistantes aux effets de l’insuline. D’ailleurs, une étude effectuée entre 1990 et 2000 montrait que les sodas sont responsables de 130.000 nouveaux cas de diabète à l’époque.

2.Ils ne contiennent que des calories vides

2

Les sodas ne contiennent pas de nutriments essentiels : pas de vitamines, pas de minéraux, pas d’antioxydants, ni de fibres… juste du sucre, que des calories « vides ». Ils n’apportent rien à votre alimentation à part une grosse quantité de sucre et de calories dont vous pouvez vous passer. Aussi, si vous suivez un régime minceur et que vous prenez de temps à autre un ou deux verres de soda, vous n’aurez aucun résultat.



3.Ils vous poussent à ingérer plus de calories

Extreme close-up of woman opening canned drink, focus on foreground

Les sodas sont ultra riche en sucres, et ça peut vite créer une dépendance pour ceux qui les boivent régulièrement. La consommation de sucre a une influence directe sur la résistance à la leptine, l’hormone sécrétée par les cellules grasses du corps, le tissu adipeux. Son rôle principal est de gérer la balance énergétique de l’organisme à long terme en dictant le nombre de calories ingérées ou brûlées. La leptine est donc responsable de votre protection contre l’obésité et la famine.

4.Ils favorisent le stockage des graisses

4

Les sodas bouleversent le métabolisme, car les sucres qu’ils contiennent sont transformés en graisse. Ces boissons sont donc le meilleur moyen d’augmenter le fructose, et quand cela arrive, le foie en est surchargé, il est alors obligé de le convertir en graisse. La consommation de sucre rend votre corps plus enclin à stocker de la graisse, et le fructose en particulier augmente la quantité de mauvaises graisses autour du ventre et des organes.

5.Ils stimulent votre agressivité et vous rendent nerveux

5

En 2011 aux États unis, une étude effectuée sur des jeunes démontrait qu’il existe un lien entre la consommation de soda et la violence. Les ados qui consomment seulement deux canettes par semaine seraient plus agressifs que ceux qui n’en consomment pas. Ceux qui en buvaient 5 ou plus auraient déjà au minimum bu une fois de l’alcool ou fumé une cigarette.



6.Ils entraînent un vieillissement précoce

6

Les phosphates qu’on trouve dans les sodas, mais aussi dans les autres plats préparés, accéléreraient le processus de vieillissement, et ça a des conséquences directement visibles sur les rides. Ce vieillissement prématuré entraînerait aussi des complications médicales, telles que les maladies rénales chroniques et les artères bouchées. Une expérience a d’ailleurs été menée sur des souris. Ces derniers ont ingéré du phosphate extrait du soda, et celles qui en avaient un taux élevé dans le sang mourraient très rapidement.

7.Ils augmentent les risques de démence

Left-and-forgotten

La démence est le terme utilisé pour regrouper les maladies neurodégénératives qui apparaissent avec l’âge comme Alzheimer. En 2007 aux États-Unis, des recherches ont été menées encore une fois sur des souris. On leur avait fait boire l’équivalent de 5 canettes de soda par jour. Cela avait alors comme conséquence un déclin de leur mémoire et des dépôts anormaux au niveau du cerveau. L’expérience démontre qu’une augmentation de la consommation de sucre est fortement associée à une augmentation des risques de démence. En d’autres termes, plus le taux de sucre est haut, plus le risque de démence est élevé.

8.Ils peuvent être source d’infarctus

Woman having a pain in the heart area

Les liens entre la consommation de sucre et les risques d’infarctus sont connus depuis toujours, et les boissons sucrées augmentent bel et bien certains des facteurs de risque pour les maladies cardio-vasculaires. Une récente étude publiée en 2011, établie par des chercheurs de l’Université de Harvard et se portant sur 40 000 hommes pendant 2 décennies a conclu que ceux qui buvaient une boisson sucrée par jour avaient 20 % de chance d’avoir une attaque cardiaque ou d’en mourir que ceux qui ne consommaient que rarement.



9.Ils rendent accros et dépendants

9

Lorsque vous ingérez du sucre, de la dopamine est sécrétée dans votre cerveau donnant une sensation de plaisir. Or, le cerveau humain est configuré pour chercher les activités qui libèrent le plus de dopamine, et celles qui en sécrètent le plus sont connotées comme désirables. En buvant des sodas, vous aurez les mêmes d’effets que la cocaïne. D’ailleurs, les effets euphoriques de ces boissons sont assez courants.

10.Ils sont liés au risque de bébés prématurés

10

Les femmes enceintes ne doivent pas boire de sodas. C’est ce qu’il ressort d’une étude effectuée auprès de 60.000 femmes danoises en 2010. Les sucres artificiels et les édulcorants ont un impact sur l’utérus, plus particulièrement l’aspartame. Par rapport aux femmes qui n’en consomment que régulièrement, le risque supplémentaire pour un accouchement prématuré pour celles qui en boivent est de 11 %, et ce n’est pas minime !

Score : 4.1 - 89