Bien-Être

10 phrases à ne jamais dire pendant un entretien d’embauche

Entretien d’embauche : les phrases qui vous porteront préjudice !

Avec la conjoncture actuelle, trouver un travail devient de moins en moins évident, car la crise économique et le taux de chômage n’ont jamais été aussi prépondérants. Aussi, à l’entretien d’embauche, le stress et l’envie de trop bien faire peuvent conduire à bredouiller des phrases un peu maladroites. Pour réussir, vous vous devez de mettre toutes les chances de votre côté et d’embobiner comme il convient votre futur patron ! Ainsi, il est nécessaire de proscrire certaines questions ou réflexions pour ne pas vous faire discréditer.

1.Combien de temps prendra l’entretien ?

1

Il ne faut jamais poser les questions qui font référence à la durée du rendez-vous, car elles montrent votre impatience, et ça risque de passer pour de l’impolitesse. Montrez-vous entièrement disponible pour le recruteur en prenant votre journée, car dans certaines entreprises, les entretiens se succèdent et peuvent durer une journée. Prévoyance est donc de mise pour ne pas être pris au dépourvu par certains impératifs tels que le fait de devoir chercher vos enfants à l’école.

2.J’habite un peu loin

Job interview

Certes, c’est peut-être le cas, mais si vous tenez vraiment à l’avouer certainement, le recruteur va penser instantanément que la distance vous pose un réel problème. Cela constitue alors un frein à votre embauche. Même si vous arrivez en retard à l’entretien, évitez de mentionner des raisons liées à la localisation de la société ainsi qu’aux problèmes de trafic tels que les embouteillages ou l’état des routes.



3.J’avoue que je ne connais pas vraiment votre entreprise

3

Pour tout recruteur, cet aveu est rédhibitoire. Ça montre un cruel manque de curiosité et donc de motivation de votre part. Surtout que vous n’avez plus d’excuses depuis l’explosion des nouvelles technologies. D’ailleurs, l’essentiel des informations sur n’importe quel entreprise est disponible via Internet. Alors, n’avouez jamais ça, sauf évidemment si vous êtes pris en flagrant délit d’ignorance et que vous avez une très bonne raison. Mais si la société vous intéresse un tant soit peu, vous devrez connaître son activité.

4.Je suis un peu stressée…

business people interviewing young business woman

Qui ne le serait pas à un entretien d’embauche ? Alors pas la peine d’en rajouter, si vous l’êtes, le recruteur l’a sans doute déjà remarqué. Tenter d’attirer sa pitié ne résoudra rien et ne sera pas un gage d’embauche. De plus, montrer que vous manquez de confiance en vous peut jouer en votre défaveur. Alors, respirez un bon coup, et lancez-vous tout naturellement, et le stress passera au fur et à mesure que l’entretien avance.

5.Je suis la personne qu’il vous faut

Job interview. Businesswoman having a job interview. [url=http://www.istockphoto.com/search/lightbox/9786622][img]http://dl.dropbox.com/u/40117171/business.jpg[/img][/url]

C’est l’affirmation qui exaspère les recruteurs. À part vous faire passer pour un prétentieux, ce genre de phrases n’est pas franchement utile. Ça traduit de suite une grande prétention de votre part et un manque de remis en cause. Comment pouvez-vous savoir quels sont les profils recherchés ? Ça revient à dire au recruteur comment faire son travail, voyez un peu l’arrogance ? Laisser le soin à l’employeur de découvrir vos qualités par lui-même au cours de l’entrevue est bien moins risqué.



6.Mon mari et moi projetons d’avoir un bébé, de déménager…

6

La digression n’est pas vraiment du goût des recruteurs, et votre vie privée ne regarde que vous. Votre recruteur pensera que si vous n’êtes pas professionnelle pendant l’entretien, qu’adviendra-t-il dans les situations réelles du travail ? Dans la même optique, les phrases qui commencent par « J’ai besoin de… » sont aussi à proscrire, car ce rendez-vous n’est pas le lieu où vous devez exprimer vos besoins. Parlez plutôt de vos envies, de vos attentes, de vos ambitions… D’une manière générale, la vie privée est un terrain glissant, à éviter !

7.À combien s’élève le salaire ?

7

Évitez à tout prix ce genre de questions directes, notamment lors du premier entretien. De plus, généralement le salaire est mentionné sur l’offre d’emploi. Sinon, vous pouvez demander après l’entretien à ce que des informations supplémentaires relatives au poste vous soient renvoyées. Si vous obtenez un second entretien, renseignez-vous de manière plus subtile : « Et en termes de rémunération, pouvez-vous me décrire l’enveloppe globale ? »

8.J’ai vraiment besoin de ce poste

8

Montrer que vous êtes aux abois n’apportera rien, si ce n’est de mettre le recruteur en position de force pour vous faire accepter ses conditions en matière de contrat, de salaire, d’horaires… Mais surtout, l’emploi qu’il propose sera donc de suite relatif à votre alimentation quotidienne, à croire que vous n’avez aucune autre motivation, idem pour la phrase : « Je suis prêt à tout pour travailler chez vous » qui est à bannir.



9.Mon ancien employeur était incompétent, un vrai…

9

Que ça relève d’une démission ou d’un licenciement, prenez garde de ne pas dénigrer vos anciens collègues, et contentez-vous de présenter les faits sans porter de jugement de valeur. C’est évident qu’il ne faut pas dire de mal de son ancien patron. Même en fin d’entretien et même si vous vous sentez en confiance, vous devez rester intransigeante. Il y a un transfert qui se fait entre le nouveau et l’ancien employeur, car vous vous quitterez aussi forcément à un moment ou un autre. Le recruteur se dira que s’il vous embauche, peut-être que vous tiendrez le même discours au moment de quitter la société…

10.Mon ancien poste m’ennuyait

10

À coup sûr, le recruteur vous demandera pourquoi vous avez quitté votre dernier emploi ou pourquoi vous voulez le faire. Aviez-vous fait le tour de la question ? Plutôt que de lâcher « Au bout de deux ans, j’avais fait le tour du poste », répondez « J’ai atteint les objectifs que je m’étais fixés au bout de deux ans, et j’aspire maintenant à un nouveau challenge. » Parler négativement de votre ancien poste est à proscrire, car ça peut signifier que vous avez une tendance à l’ennui, que vous n’avez pas su proposer à votre ex-employeur des évolutions dans votre mission. Ça risque de compromettre votre candidature si vous postulez au même type de poste…

Score : 4.3 - 92