Santé

10 conseils pour une meilleure hygiène intime



Pour une parfaite hygiène intime !

Certes, les femmes se parlent beaucoup entre elles de mode, de maquillage, de coiffure, de soin de peau, mais rarement, elles abordent l’hygiène intime. Ce qui est certain, c’est que le sujet reste encore tabou. Or, une bonne hygiène intime est très importante pour éviter de faire face à des problèmes gênants comme les mycoses par exemple. Vous détestez quand vous sentez de mauvaises odeurs sortir de votre corps, et encore moins quand elles surviennent de vos parties intimes ? Voici tout ce que vous devrez faire pour une toilette intime parfaite.

1.Ne vous lavez jamais les parties intimes avec les gels douches et les savons ordinaires

1

Le pH normal du vagin est entre 3.7 à 4.5, et l’utilisation du savon ordinaire va altérer la flore vaginale, ce qui va ensuite laisser la porte ouverte aux bactéries et aux infections vaginales. Les conséquences de cette mauvaise habitude sont les démangeaisons vaginales, l’irritation, la perte blanche abondante et l’inflammation. Pendant votre toilette intime, employez toujours un savon spécial hygiène féminine en vous assurant qu’il ne contient ni parfum ni savon et que son pH est proche de 5. Bannissez les produits agressifs, désinfectants ou décapants.

2.Évitez de laver l’intérieur du vagin

2

À force de vouloir être trop propre, vous risquez de causer des problèmes comme la destruction de la flore vaginale en lavant l’intérieur de votre vagin. La douche vaginale est déconseillée, et c’est même très dangereux. Sachez à partir de maintenant que le vagin est autonettoyant. Pendant votre toilette intime, ne lavez que l’entrée : les lèvres, le clitoris et le vestibule.



3.La fréquence du lavage quotidiennement

3

Pour une hygiène intime parfaite, lavez-vous seulement une à deux fois par jour pour ne pas abîmer la barrière hydrolipidique qui agit comme protection naturelle. Pendant la toilette intime, lavez-vous d’avant en arrière pour ne pas ramener les germes indésirables dans le vagin. Aussi, n’utilisez que vos mains, c’est amplement suffisant, car les gants ou les éponges peuvent occasionner des microcoupures. Une fois que vous êtes bien propre, séchez bien vos parties intimes pour éviter d’entretenir une humidité qui favorisera le développement des bactéries. À chaque fois, utilisez une serviette propre qu’il faut obligatoirement changer tous les 2 jours.

4.Enfilez toujours des sous-vêtements en coton

4

Les sous-vêtements synthétiques empêchent l’air de bien circuler, et cela va créer un climat favorable aux mycoses vaginales. Donc, préférez toujours les lingeries en coton tous les jours. Mais aussi, évitez de porter des habits trop serrés. Pour que vos sous-vêtements ne deviennent pas des nids à bactéries, ne les laissez jamais au sol. Pour leur lavage, lavez-les séparément à haute température : 60°C afin d’éradiquer les bactéries résistantes et les champignons.

5.Pendant les règles

5

Pendant les menstruations, la flore vaginale est plus sensible. Si vous utilisez des tampons, pensez à les changer tous les 2 à 3 heures aussi, et évitez de dormir avec. Au cas où vous utilisez des serviettes protectrices, n’oubliez pas de les changer régulièrement aussi. Sachez aussi que les rapports sexuels pendant cette période sont déconseillés, car le milieu est plus sensible aux infections. Si vous ne voulez que les bactéries trouvent leur nid dans vos parties intimes, suivez ces règles simples.



6.Pendant les rapports sexuels

6

Avant et après un rapport sexuel, vous devrez vous laver, et n’alternez jamais la pénétration anale et vaginale pendant une même relation. Ce n’est pas tout, vous devrez aussi uriner avant les ébats et après pour réduire la chance d’attraper une infection urinaire. Sachez que c’est possible lorsque les bactéries du vagin sont poussées dans l’urètre. Mais le plus important est que vous utilisez toujours des préservatifs pour éviter l’herpès génital, la syphilis, la gonorrhée, la chlamydia, le papillomavirus qui est à l’origine de cancer et d’autres désagréments, mais surtout le SIDA.

7.Le rasage des parties intimes

7

Il y a une bonne raison pour que les poils pubiens existent. Ces derniers protègent votre intimité des agressions bactériologiques. Les femmes qui ont un sexe épilé ont plus de risque d’attraper des infections que celles qui sont couvertes. Aussi, quand vous vous rasez, n’enlevez plus tout le pelage de votre intimité. Si vous ne pouvez pas vous passer du rasage complet, nettoyez bien la zone avant de procéder, et après, désinfectez avec un produit antiseptique adéquat pour éviter l’infection de la base du poil ou la folliculite.

8.Ne masquez jamais les mauvaises odeurs

Woman's part of body, hip and waist

Si vous sentez qu’il y a une certaine odeur qui sorte de vos parties intimes, ne cherchez pas à la masquer avec des déodorants ou des produits parfumés, car cela ne fera que fragiliser les muqueuses et entraîner une sensation de brûlure. Si vous portez des protège-slips, dès qu’ils sont humides, changez-les pour ne pas favoriser le développement des bactéries. Pour les lingettes, vous pouvez les utiliser, mais pas trop souvent. D’ailleurs, préférez toujours les lingettes douces et sans alcool. Dans tous les cas, si quelque chose ne va pas, allez chez le gynécologue.



9.Prenez régulièrement rendez-vous avec votre gynéco

9

Si jamais, vous avez le moindre doute sur votre hygiène intime : odeur étrange, saignement anormal, douleur… consultez tout de suite votre gynécologue. Le plus important est que vous soyez toujours à l’écoute de votre corps. Cependant, ne négligez pas aussi les consultations régulières même si vous n’avez rien du tout afin de faire le point sur votre santé intime.

10.Prenez soin de votre alimentation

10

Le secret d’une parfaite hygiène intime se trouve dans une alimentation équilibrée et saine. Certains aliments ont des vertus très positives sur votre intimité. Pour diminuer les risques de sécheresse vaginale, mangez beaucoup de noix qui sont très riches en vitamine E, et consommez régulièrement aussi de yaourt pour entretenir la flore vaginale.

Score : 4.2 - 71