Santé

10 choses que vos seins vous prédisent sur votre santé

Observez vos seins, et découvrez tous les signes à détecter !

La santé des seins impacte sur la santé en général et le bien-être de la femme. Quel que soit l’âge, il est primordial de bien connaître ses seins pour voir les changements éventuels. Vous devez connaître leur état normal, les examiner avec vos yeux et les palper aussi souvent que possible. Mieux vous les observez régulièrement, mieux vous saurez discerner plus facilement les transformations récentes ou constantes, et vous pourrez, si besoin, consulter aussitôt un professionnel. Voici 10 choses que vos seins disent sur votre état de santé.

1.Vos seins prennent du volume

1

Si votre poitrine gonfle, cela peut signifier une prise de poids soudaine. Il se peut que vous mangiez plus que vous ne bougez, que vous ne dormez pas assez ou que vous êtes stressée. Les hormones sont aussi responsables de l’augmentation subite des seins. Cela peut être dû soit aux fluctuations hormonales normales de votre cycle menstruel : une grossesse ou une sensibilité particulière aux hormones de la pilule contraceptive. Ces changements provoquent une poussée de croissance du tissu mammaire. Toutefois, tant que les deux seins présentent les mêmes changements, il n’y a rien d’inquiétant.

2.Vos seins perdent du volume

2

Par suite logique au premier paragraphe, en perdant du poids, vous perdrez aussi des seins, car ils sont constitués en majeure partie de tissus adipeux, les premiers à être touchés par la perte de poids. Les hormones entrent également en jeu : avant les règles, l’organisme connaît une montée d’hormones, et la poitrine gonfle, et lorsque les hormones chutent, elle semble se rapetisser. Cependant, si vous avez perdu une taille de bonnet sans raison apparente, cela pourrait venir d’un problème lié à la thyroïde ou d’une maladie chronique, le mieux est de consulter.



3.Un de vos seins parait plus gros que l’autre

3

C’est très rare que les poitrines soient parfaitement symétriques. Beaucoup de femmes ont un sein plus gros que l’autre. S’il en a toujours été ainsi pour vous, c’est normal, vous n’avez aucune raison de vous inquiéter. Cependant, lorsque la forme d’un sein change de manière significative et subite, cela peut traduire une anomalie. Le mieux serait de demander un avis médical.

4.Vous avez des vergetures sur la poitrine

4

Certainement, c’est toujours lié à votre poids. Les vergetures résultent d’une distension trop rapide et trop forte de la peau. Avec l’effet yoyo des régimes minceurs et la grossesse, les seins se dilatent et se contractent, ce qui entraîne des vergetures. Il n’y a pas de solutions miracles pour les effacer. L’idéal reste de prévenir en prenant une alimentation équilibrée pour un poids stable et en faisant des activités physiques régulières. Il existe également des lotions hydratantes qui peuvent régénérer les fibres de collagène ou la cosmétologie utilisant des crèmes spécifiques antivergetures.

5.Votre poitrine est douloureuse

5

Il est très fréquent d’avoir les seins douloureux quelques jours avant les règles, même que la texture et la sensibilité de la poitrine peuvent changer. Pour savoir si ce sont des symptômes prémenstruels ou les signes d’une maladie, il est recommandé de prendre des compléments alimentaires en vitamines et d’attendre l’arrivée des règles. Les douleurs peuvent également venir de la caféine, car elle peut entraîner une aggravation des douleurs mammaires dans certains cas. Aussi, réduisez votre tasse de café journalière. Si la douleur persiste, il faut consulter un médecin.



6.Vous avez des bosses sur les auréoles des mamelons

6

S’il s’agit de petites bosses autour du mamelon, elles sont insignifiantes. Le sein est conçu pour produire du lait, et ces petites bosses ne sont que les extrémités des conduits. Il peut arriver qu’ils gonflent et ressemblent à de petits boutons, mais il n’y a rien d’anormal. Cependant, si une grosse bosse se forme sur l’auréole d’un sein, semblable à un bouton en relief, cela peut aller d’un simple aléa du tissu mammaire à un kyste bénin ou une tumeur cancéreuse. L’avis d’un médecin et un examen sont nécessaires.

7.Des irritations apparaissent sous vos seins

7

Elles peuvent être provoquées principalement soit par l’intertrigo qui est plus fréquent en été soit par une allergie. Le pli formé par le tombé de votre sein peut entraîner une inflammation. Avec une crème antibiotique, vous pouvez la réduire en protégeant la surface superficielle de la peau. En ce qui concerne l’allergie, des résidus de savon peuvent provoquer des démangeaisons. Il existe beaucoup de soutiens-gorge comportant des armatures en nickel, un irritant tristement célèbre. Les sous-vêtements sont également source de bactéries, surtout lorsqu’on transpire des seins. Il faut donc les changer et les laver régulièrement pour éviter les éventuelles démangeaisons et inflammations.

8.Des poils poussent sur vos seins

8

De temps à autre, un poil solitaire peut surgir autour des auréoles, c’est assez anodin. Cependant, lorsque plusieurs poils font leur éruption, il y a quelque chose qui cloche. Cela peut être dû au syndrome des ovaires polykystiques ou SOPK. Les glandes surrénales ou les ovaires produisent des quantités excessives d’hormones mâles provoquées par des kystes. Le taux de testostérone s’en trouve trop élever d’où l’apparition des poils. Le SOPK peut s’accompagner d’autres symptômes tels que les règles irrégulières et l’acné. Il peut rendre stérile s’il n’est pas traité.



9.Vous avez des mamelons qui grattent

9

Les démangeaisons peuvent venir de plusieurs raisons : les résidus de shampoing ou de savon, une allergie causée par un nouveau soutien-gorge ou un signe précurseur des règles dû à la fluctuation des taux d’hormones. Cependant, si elles s’accompagnent d’une peau dure, d’un mamelon aplatit et d’un écoulement de pue, cela pourrait être des symptômes de la maladie de Paget, connue comme « le carcinome du mamelon », une forme assez rare du cancer du sein. Il serait judicieux de consulter un spécialiste.

10.Vos seins produisent du liquide

10

Même sans être enceinte ou allaitante, toutes les femmes peuvent avoir quelques fuites semblables à du lait, ce qui est normal. Elles proviennent des glandes mammaires. Cela peut arriver lorsque vous êtes stimulée ou excitée physiquement. Les mamelons peuvent alors laisser échapper des pertes blanches et laiteuses. Il existe des médicaments qui peuvent éliminer ces pertes si elles vous gênent. Elles peuvent également être liées à l’effet secondaire d’un traitement d’antipsychotiques ou antidépresseurs, car certains contiennent un taux de prolactine élevé qui stimule la production de lait. Toutefois, ils ne présentent aucun risque majeur pour la santé, mais seulement pour vos vêtements.

Score : 4.5 - 84