Santé

10 choses qu’on préférerait ignorer sur notre alimentation



Des questions se posent sur certains aliments que vous mangez régulièrement…

De quoi est composée votre nourriture ? Savez-vous ce que votre assiette contient réellement ? Qu’en est-il des impacts environnementaux de votre alimentation ? Qu’est-ce que les aliments vous apportent ?… Vous les ignorez complètement ou tout simplement vous avez choisi de ne pas les connaître. Pour que vous preniez conscience de ce qui se passe réellement dans l’industrie alimentaire, voici quelques points qui n’est malheureusement que la partie émergée de l’iceberg…

1.Les pesticides détruisent tout l’écosystème

1

Les cultures en masse de fruits, de légumes et de céréales, qu’elles soient destinées pour la consommation humaine ou pour des animaux d’élevage (que les hommes mangent d’ailleurs ensuite), nécessitent une grande quantité de pesticides et d’engrais chimiques. Ils polluent directement le sol et s’infiltrent même aux différentes couches jusqu’à atteindre la nappe phréatique ainsi, l’eau souterraine s’en trouve polluée. D’ailleurs, l’usage abusif des pesticides et des engrais chimiques par les industries ont contribué en grande partie à la disparition progressive des abeilles. Or, ces dernières détiennent un rôle capital pour la pollinisation végétale, ce qui aura un impact direct sur l’alimentation humaine.

2.Les fruits et légumes industriels sont à risque

2

S’il est mainte fois recommandé de consommer 5 fruits et légumes quotidiennement, c’est le minimum d’apport en fibres et vitamines conseillé, du moins du point de vue diététique. Cependant, ces mêmes fruits et légumes surtout quand ils sont issus de l’agriculture en masse industrielle passent par de nombreux traitements chimiques avant d’arriver entre vos mains. Aussi, combien de sortes et de types de produits chimiques devriez-vous ingurgiter ? C’est un apport en nutriments essentiels ou bien en substances nocives ? Alors, misez toujours sur le bio pour éviter les risques.



3.Les animaux d’élevages industriels subissent des atrocités

3

Les conditions de vie des animaux d’élevages industriels sont des plus épouvantables. Certes, ils sont destinés à être abattus, mais il ne faut quand même pas pousser trop loin, car ils méritent le minimum de respect, ne serait-ce que pour leur don honorable pour l’alimentation ? Le gavage extrême des canards et des oies est bien connu à l’arrivée des fêtes de fin d’année, sans parler des ablations des becs pour les poulets de chair pour des raisons de contiguïté de l’espace de vie. Mais pire encore pour les autres animaux comme les cochons qui sont seulement à demi assommés, et voilà qu’on commence déjà à les vider de leurs boyaux…

4.Les viandes industrielles contiennent trop d’antibiotiques

4

Parce que l’espace de vie dédiée aux animaux d’élevage industriel est tellement exigu, ils sont souvent vulnérables aux différentes maladies contagieuses. Aussi, certains industriels peu scrupuleux n’hésitent pas à les bourrer d’antibiotiques, que les animaux soient malades ou pas, à titre préventif. Aussi, en consommant de la viande industrielle, vous ingérez également des antibiotiques, c’est aussi systématique. Hélas, cela entraîne que certaines bactéries deviennent de plus en plus résistantes aux antibiotiques.

5.Une forte consommation d’aluminium est nuisible pour la santé

5

Cannettes de soda, boîtes de conserve, emballages de biscuit, papiers alu… l’aluminium est omniprésent dans l’industrie alimentaire. Une fois ingéré, même si l’organisme peut tolérer et éliminer sa présence à petite dose, à dose élevée, il se révèle particulièrement très dangereux. Il peut attaquer les neurones et provoquer divers troubles. Plusieurs études ont même démontré le lien entre la présence d’aluminium dans l’organisme et le déclin cognitif. Il favorise donc l’apparition de la maladie d’Alzheimer.



6.Même interdits, les OGM peuvent se retrouver dans vos assiettes

6

Les cultures par OGM (Organisme Génétiquement Modifiées) ont été interdites en France. Même si leurs méfaits sur la santé humaine n’ont pas encore été démontrés, elles peuvent être nuisibles si on se réfère à leurs conséquences sur l’environnement, tout comme les herbicides. Cependant, seule la culture a été interdite, mais pas l’importation. Aussi, sans le savoir, vous continuez à consommer les produits OGM, encore et encore…

7.Plus de sucre, plus de sels et plus de graisses !

7

Tels peuvent être les qualitatifs des aliments industriels, surtout des plats prépréparés. Ils sont souvent trop sucrés, trop salés, et/ou trop gras. Ces qualitatifs ne promettent rien de bon pour la santé. Le sel est à l’origine de l’hypertension artérielle provoquée par le rétrécissement des parois vasculaires. Le sucre, quant à lui, est tristement célèbre pour être à l’origine de nombreux cas de diabète de type 2 et d’obésité. La graisse (dans la majorité des cas de la mauvaise graisse), une fois ingérée, est tout de suite stockée par l’organisme. Obésité et maladies cardiovasculaires sont donc à craindre.

8.L’eau de Javel utilisée pour laver la viande industrielle

8

L’eau de Javel est utilisée aux États-Unis pour être pulvérisée sur les volailles et les carcasses afin de les désinfecter et ainsi de limiter la pullulation de bactéries diverses après les conditionnements. Si cette méthode atypique est interdite en région européenne, dans un avenir proche, avec le Partenariat Transatlantique de Commerce et d’Investissement (PTCI) ou plus communément appelé TAFTA, les États-Unis pourraient exporter ces types de viandes traitées avec de l’eau de Javel pour qu’elles finissent également par arriver dans vos assiettes.



9.Les produits de types allégés sont assez mensongers

Assortment of dairy products on white background

« Light » par-ci, « allégé » par-là… c’est presque devenu un phénomène de mode. Cela concerne tous les produits : les boissons sucrées, les plats prépréparés, les confiseries, les produits laitiers… Ils ornent les rayons des supermarchés. Toutefois, la législation ne prévoit aucune règle stricte sur la dénomination des produits « allégés ». Aussi, les industriels peuvent faire des combinaisons parfois trompeuses par exemple, ils prônent moins de matières grasses, mais ce que vous ne savez pas c’est que du sucre a été rajouté davantage pour équilibrer le goût, et vice-versa…

10.Le système alimentaire moderne est préjudiciable

10

Le mode d’alimentation moderne provoque l’expansion du système agricole de masse qui ne fait qu’aggraver encore un peu plus la famine dans certaines parties du monde, notamment dans les pays les plus pauvres. Des milliards d’hectares de leurs terres sont dédiés à la culture pour les nourritures de bétails qui seront destinées à la consommation humaine uniquement dans les pays plus riches. Plus la consommation augmente, plus la culture s’étend, les pays du tiers monde ne disposeront plus alors de terre pour pouvoir cultiver leurs propres besoins alimentaires.

Score : 4.8 - 63