Bien-Être

10 choses que vous ignorez sur l’après-accouchement

Être maman, c’est génial, mais vous ignorez encore ce qui vous attend !

Qui ne rêve pas de devenir maman ? Au moment où vous apprenez pour la première fois que vous êtes enceinte, vous êtes aux anges. Avec le petit être qui vit en vous, vous êtes la plus heureuse des femmes, et il ne manque plus que sa venue pour que votre bonheur soit complet. 9 mois d’attente, c’est long toutefois, ça en vaut la peine. L’instant tant attendu approche à grands pas,  mais sachez qu’après l’accouchement, c’est encore une tout autre histoire. Certainement, vous ignorez tout ce qui va suivre.

1.Votre moral sera sens dessus dessous

1

Le bébé tant attendu est enfin sorti de votre ventre. Malgré le fait qu’il soit tout mignon et en bonne santé, sans savoir la vraie cause, votre moral est au plus bas alors que vous devrez être heureuse. Vous avez envie de pleurer, et d’un instant à un autre, vous avez une sensation intense de bien-être, une grande joie de vivre. L’explication rationnelle à votre état est le baby blues qui survient trois jours après l’accouchement. Votre moral est sens dessus dessous, il joue au yoyo, et ce n’est pas toujours facile de le gérer puisque parfois, ça peut être très déstabilisant.

2.La maternité n’est pas de tout repos

2

Après 9 mois d’attente, vous pensez que l’après-accouchement sera plus calme. Vous avez tort, car la maternité n’est pas du tout repos. Vos nuits risquent d’être chamboulées entre les pleurs du bébé, les biberons, les va-et-vient chez le médecin et les changements de couches. Il faut vous y préparer, car vous n’aurez plus droit à vos précieuses 8 heures de sommeil, bébé vous prendra 4 heures alors, profitez des 4 heures qui vous restent avant qu’il fasse jour.



3.Le port des couches est obligatoire

3

Après l’accouchement, le port des couches est obligatoire, et c’est une belle surprise pour la plupart des jeunes mamans. Elles sont essentielles pour filtrer les saignements au quotidien. Ce n’est pas juste une question de quelques jours, mais de quelques semaines, voire de quelques mois alors, il faut vous y préparer dès maintenant. Avant le retour de vos règles, les couches très peu glamour remplaceront donc vos petites culottes en dentelle.

4.Le travail du périnée

Brunette woman bending her leg while being accompanied

L’accouchement a été une très dure épreuve pour votre corps, et la plupart de vos organes ont souffert. Les conséquences sont bien visibles puisque parfois, vous avez des douleurs dans l’utérus. La raison de cette souffrance est que votre utérus se remet petit à petit en place. Donc, il faut que vous commenciez la rééducation de votre périnée pour que vous ne souffriez pas d’incontinence et pour que vous évitiez la chute des organes.

5.Bébé va prendre votre trône

5

Durant votre grossesse, vous avez été plus que chouchoutée, et tout le monde était très attentionné envers vous. Sachez que ça ne dure que 9 mois, car dès que bébé sera là, vous ne serez plus le centre du monde. Les habitudes se changeront puisqu’au lieu de se focaliser sur votre ventre, votre partenaire et vos proches se tourneront vers votre bébé. En un claquement de doigts, vous passerez d’une personne intéressante en une personne invisible.



6.La dure réalité

6

La préparation mentale avant l’accouchement est très utile pour que vous voyez les réalités des plus classiques de la vie une fois que bébé sera né. Vos amis et vos proches ne pourront pas s’empêcher de vous poser les questions du genre : comment s’est passé l’accouchement ? Le bébé pèse combien ? Est-ce qu’il est en bonne forme ? Il a les yeux de son père ou le nez de sa mère ?…

7.Bébé n’est pas toujours joli

7

Il faut vous préparer moralement parce que le bébé qui va sortir de votre ventre ne sera pas forcément joli. Pour éviter les surprises, n’ayez pas une image de lui ancrée dans votre tête. Il se pourrait qu’il ait une malformation, une tâche, une peau assez jaune, une peau fripée… En vous préparant, vous éviterez le traumatisme, et vous éviterez aussi de traiter votre enfant de monstre au cas où il naît avec des petits défauts.

8.Être mère s’apprend

 

88

Si c’est votre premier enfant, au début, vous serez un peu maladroite. Mais en aucun cas, vous ne devez pas vous culpabiliser parce qu’être mère n’est pas quelque chose d’inné. Il se pourrait que vous ayez peur de le prendre et de lui faire mal quand vous le dorlotez ou lorsque vous changiez ses couches tellement, il est petit et fragile. Ces craintes, vous les ressentirez seulement au début, mais avec le temps, vous serez certainement une bonne mère, car c’est juste une question d’habitude et de réflexes.



9.Les jeans slim sont pour plus tard

9

Ça fait un bon bout de temps que vous n’avez pas mis vos jeans slim,  et ça vous manque tellement. Ainsi, vous pensez qu’après l’accouchement, vous allez pouvoir les enfiler. Non, ils seront encore pour plus tard, car avec les excès de peau, votre ventre mou et le surpoids que vous avez eu durant votre grossesse, vous ne rentrerez jamais dans vos anciens vêtements. Alors, pensez à acheter des habits conçus pour l’après-accouchement, et oubliez les vêtements trop comprimés. Aussi, c’est de votre bébé que vous devez prendre soin et non de votre accoutrement.

10.Le sport, c’est aussi pour plus tard

10

Tout comme les jeans slim et les petits hauts serrés, le sport est aussi à remettre pour plus tard. Le fait que vous avez un petit bébé avec vous occupe la majorité de votre temps alors, natation, vélo, courses à pied… ne seront pas encore d’actualité. Aussi, il vous faut encore passer par la phase de rééducation du périnée pour pouvoir pratiquer à nouveau des exercices physiques, et ça nécessite plusieurs mois. En attendant, prenez bien soin de votre nourrisson.

Score : 4.4 - 41