Santé

10 chiffres encourageants qui peuvent vous aider à arrêter de fumer



Il est difficile de rompre sa relation avec la cigarette.

Dès l’instant où vous preniez cette décision, vous vous rendez immédiatement compte que le cheminement ne sera pas facile, mais que pour vivre plus sainement, il vous faut le faire à tout prix. Pour vous aider dans ce parcours de combattants, nous vous avons préparé une astuce vraiment efficace qui vous permettra d’atteindre votre objectif sans trop de frustration : le temps. Contrairement à ce que tous les fumeurs en voie de guérison pensent, plus le temps passe après votre dernière cigarette et plus votre corps se guérit et vous le montre de plusieurs façons. Découvrant les moments à retenir lors d’une période de détoxication.

1.Un quart d’heure après le dernier tabac

rythme-cardiaque

Même si l’odeur de cigarette se sent toujours sur vos doigts, un phénomène extraordinaire se passe dans les 15-20 minutes après que vous ayez grillé votre dernière cigarette : votre corps commence son opération d’assainissement. Comment le montre-t-il ? En régulant votre rythme cardiaque qui revient peu à peu à la normale. De plus, la pression qu’exerce votre sang dans vos artères se calme également.

2.Une demi-journée après l’arrêt du tabac

Woman with Cigarette Exhaling Smoke on a Dark Background

Votre bouche sent déjà moins le tabac.  De même, votre corps reprend les activités de ses cellules normalement. L’air que vous inspirez nettoie vos poumons et l’oxygène qui y est véhiculé va permettre à vos cellules de peu à peu se remettre à fonctionner normalement.



3.Une journée sans fumer

toux

Quand vous ne fumiez plus durant une journée, soit quand le délai de 24 heures arrive à son terme après que vous ayez fumé pour la dernière fois, la nicotine qui était présente plus tôt dans votre corps est dégagée. C’est là que le processus de guérison commence. Certes, vous vous sentirez en manque, vous aurez envie de fumer et vous tousserez peut-être même beaucoup. Mais ne vous inquiétez pas, c’est normal et cela montre que vous êtes sur la bonne voie.

4.2 jours sans cigarette

sentir-le-cafe

Là ça va vraiment être dur de résister à la tentation. Vous vous direz surement que vous n’y arriverez pas. Qu’il faut que vous fumiez au moins une cigarette, une toute petite, pour ne plus avoir ce mal de tête qui a commencé à vous turlupiner depuis ce matin déjà. Mais non, dîtes-vous que vous ne faites pas ces efforts pour rien. Surtout que cela est tout à fait vrai, mais pas seulement de vous remonter le moral ni de vous donner du courage. Il suffit que vous voyiez que depuis ces deux jours, vous trouvez un meilleur goût aux aliments. Votre palet s’améliore. Mais pas seulement, votre odorat également. Votre nez qui auparavant, ne passait pas une journée sans inhaler la fumée d’une cigarette, peut désormais apprécier d’autres odeurs comme le parfum de votre conjoint (e), le café que prépare le voisin ou encore le pet du chien.

5.3 jours de détoxication

endurance

Vous reprenez de la forme. OK, pas complètement, mais c’est déjà mieux que la semaine dernière. Vous sentez que vos poumons sont plus allégés et que vous pouviez faire de l’exercice sans vous essouffler ou tousser à vous en arracher les poumons au bout de 5 minutes. Bref, votre corps retrouve petit à petit de la force et de l’endurance que lui a fait perdre le tabac durant des années.



6.15 jours à 100 jours après la prise de la dernière cigarette

bol-dair-frais

Vous n’êtes pas encore totalement rétabli, mais vous êtes sur la bonne voie. La preuve ? Vous n’avez besoin de personne pour prendre vos courses, les escaliers ne sont plus un calvaire pour vous et prendre un bol d’air frais le matin en allant prendre votre pain est une activité que vous pratiquez bien volontairement !

7.30 jours à 9 mois sans fumer

envie-dacheter

Le challenge est presque relevé, mais c’est une période très difficile vu que tout ce que vous faites vous donne envie d’acheter une cigarette, de sortir sur la terrasse et de profiter du moment avec cette bonne vieille tige de cigarette. Mais à chaque fois que cette idée vous traversera l’esprit, il vous suffit de faire un flash-back en arrière et de voir tout le chemin que vous aviez déjà parcouru jusqu’à maintenant et de vous dire que ce serait vraiment dommage de baisser les armes maintenant. C’est comme vous foutre la gueule et vous vous serez privé pour rien.

8.365 jours après la dernière tige de cigarette

faire-la-fete

Déjà, vous pourrez être fier de vous d’avoir réussi à tenir le coup jusque-là. Vous vous direz que ce n’était pas facile, mais que vous l’aviez fait ! Marquez donc cette date et allez le fêter. C’est comme votre jour de naissance, c’est votre premier anniversaire en tant que délivré de la dépendance de la cigarette. Bien entendu, il ne s’agit pas d’en allumer une pour fêter l’événement. Ce serait vraiment du grand gâchis et du grand n’importe quoi !



9.5 ans sans cigarette

en-bonne-sante

On peut déjà vous considérer comme un homme nouveau ou une femme nouvelle. Côté santé, vous ne risquez plus de retourner dans la cigarette et les risques que vous encourrez des maladies liées à la cigarette sont presque réduits à zéro. Côté économie, vous avez fait de sacrées économies depuis que vous ne fumiez plus. Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes. Votre santé se porte bien et votre vie en va de même.

10.10 à 15 ans passés sans cigarette

10

C’est comme si vous n’aviez jamais fait partie du cercle des fumeurs. Vous vous portez comme un charme, vous avez finalement réussi votre vie, vous ne souffrez d’aucune maladie et vous comptez parmi les personnes aidant les jeunes et autres dépendants de la cigarette à s’en sortir comme vous l’aviez fait. Bref, vous êtes devenu un exemple à suivre. Une personne respectable qui a connu des hauts et des bas comme tout le monde, mais qui a su se démerder pour sortir du fossé. Respect !

Score : 4.9 - 64