Santé

10 bienfaits insoupçonnés de l’alcool

Un peu d’alcool est bon pour la santé !

Si l’excès d’alcool est une cause majeure de décès, un petit verre par jour ne serait pas néfaste, bien au contraire ! Une consommation raisonnable de boissons alcoolisées aurait même un effet bénéfique sur la santé. On parle généralement d’effets protecteurs, c’est-à-dire que l’alcool protégerait l’organisme contre certaines maladies ou conditions de santé. Voici quelques bienfaits méconnus d’une consommation régulière et modérée de l’alcool.

1.Contre le diabète de type 2

1

Une consommation d’alcool régulière et légèrement modérée pourrait diminuer de 33 % à 56 % le risque d’être atteint de diabète de type 2. Cette maladie survient lorsque le corps est incapable d’utiliser normalement l’insuline pour métaboliser adéquatement le sucre ou le glucose dans le sang. L’alcool rendrait les cellules du corps plus sensibles à l’action de l’insuline facilitant ainsi le métabolisme du glucose.

2.Pour préserver le cœur

2

La consommation d’alcool peut réduire la formation de caillots sanguins grâce à son effet qui diminue les fibrinogènes. Aussi, les risques d’infarctus sont écartés. On a longtemps associé cet effet sur la santé cardiovasculaire uniquement à la consommation de vin rouge, mais on sait aujourd’hui que c’est l’alcool lui-même, et non les composés qui se trouvent dans la boisson, qui serait bénéfique. Ainsi, la bière, le vin ou les spiritueux auraient des effets similaires sur la santé du cœur.



3.Contre les maladies cardiovasculaires

3

Des études ont montré que la consommation régulière et modérée d’alcool, soit un à deux verres par jour, pouvait réduire de 30 % le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires. Toutefois, une consommation excessive augmente le risque. Il faut donc boire les boissons alcooliques avec beaucoup de modération !

4.Contre l’accumulation de graisses

4

Les matières grasses sont digérées plus facilement avec l’alcool. Il permet alors de diminuer l’emmagasinage des graisses dans l’organisme. Aussi, lorsque les plats sont un peu lourds, l’idéal serait de les accompagner avec un petit verre de vin en fin de repas pour obtenir cet effet limitatif de l’alcool sur l’absorption des graisses.

5.Contre les mauvais cholestérols

5

Par suite logique à une meilleure élimination des graisses, l’alcool agit contre les mauvais cholestérols. Il augmente le taux de bons cholestérols (HDL) dans le sang qui agit en empêchant les mauvais cholestérols (LDL) d’adhérer à la paroi des artères. Ceci aide à réduire la formation des plaques athéromateuses. En outre, la prise d’alcool éclaircit le sang dans les heures qui suivent sa consommation, ce qui facilite la circulation de ce dernier.



6.Pour redynamiser l’organisme

6

Une consommation modérée d’alcool peut tonifier l’organisme. Ces boissons permettent alors de mieux brûler les calories, et comme il a été dit un peu plus haut qu’il limite l’absorption de graisses, il serait particulièrement bénéfique pendant les régimes minceurs toutefois, à consommer toujours avec modération. L’idéal reste un verre de vin par jour pour les femmes et 2 verres pour les hommes.

7.Pour stimuler les fonctions cognitives

7

Boire un verre de trop nuit au bon fonctionnement du cerveau. Mais une consommation modérée pourrait avoir un effet protecteur contre le déclin des fonctions cognitives, la mémoire, la concentration… spécifiquement chez les personnes âgées. Selon l’ancien Doyen de la Faculté de médecine de Montpellierle, le neurologue Pr Jacques Touchon, le seul « médicament » utile face au début d’une maladie neurodégénérative est un verre de bon vin rouge consommé modérément.

8.Pour réduire la faim

8

Tout comme la pomme, l’alcool a une forte teneur en pectine, plus précisément des substances pectiques qui sont des polyosides rattachés aux glucides. Elles agissent sur le cerveau en réduisant la faim, augmentant ainsi la sensation de satiété. Aussi, la quantité de calories ingérées s’en trouve également diminuée. D’ailleurs, cette même pectine est également utilisée dans le domaine médical pour sa capacité à absorber des métaux lourds et les radionucléides dans l’appareil digestif.



9.Pour combattre le stress et pour se relaxer

9

Les vertus relaxantes et désinhibantes de l’alcool ne sont plus à démontrer. Sa consommation réduit le stress, favorise la relaxation, améliore l’humeur… quoi de mieux que de prendre un verre après une grosse journée bien chargée ? Par contre, il ne faut pas oublier que lorsque l’alcool est consommé en trop grande quantité, il a l’effet contraire et représente une source de stress pour l’organisme.

10.Pour combattre les maux d’hiver

10

Contre les virus de l’hiver, rien de mieux qu’un bon grog brûlant ! Ce légendaire cocktail chaud permet d’éliminer les toxines dans l’organisme. Fait d’eau très chaude, de rhum (entre 10 et 20 %), de miel et de jus de citron, le grog est connu pour ses propriétés antivirales et antimicrobiennes. Il stimule donc le fonctionnement du système immunitaire et aide à éloigner les premiers frissons du rhume ou de la grippe. C’est tout de même évident, le rhum contre le rhume !

Score : 4.8 - 75