Astuces Naturelles

10 bienfaits des amandes, des noix et des noisettes



Les raisons de ne plus se priver d’amandes, de noix et de noisettes !

Les amandes, les noix et les noisettes sont de véritables concentrés d’énergie. Elles ne sont pas seulement délicieuses, mais elles sont aussi bourrées de nutriments. Si les oléagineux mettent du pep’s dans les assiettes, ils se révèlent aussi comme des alliés pour la santé. Dans le langage commun, le terme noix désigne toute la famille des fruits à coque ou fruits à écales, dans laquelle on retrouve bien sûr les noix, fruits du noyer, ainsi que les amandes, les noisettes, les pistaches… Aussi, en variant la consommation de noix, vous pouvez apporter à votre organisme de nombreux nutriments différents.

1.Elles ont une haute densité nutritionnelle

1

Les noix et les graines oléagineuses apportent une énorme quantité de fibres, de vitamines B1, B2 et E, mais aussi des minéraux essentiels comme le magnésium, le sélénium, le calcium, le potassium, le zinc et le phosphore. L’amande, la noix de cajou et la noix du Brésil sont les meilleures sources de magnésium. Pour le calcium et le fer, vous pouvez miser sur les noisettes, car elles renferment une quantité conséquente. Misez encore une fois sur la noix du Brésil en ce qui concerne le sélénium, un antioxydant important.

2.Elles renferment une bonne quantité de protéines

2

Plus que les viandes et les poissons, les oléagineux contiennent en moyenne entre 10 et 25 grammes de protéines pour 100 grammes. La consommation quotidienne d’amandes pourrait remplacer une bonne partie des besoins en protéines animales journaliers, avec ses 25,4 grammes de protéines par 100 grammes, soit l’équivalent d’environ 7,5 grammes par portion. Cependant, les protéines contenues dans les oléagineux manquent parfois d’acides aminés essentiels tels que la cystine, la lysine et la méthionine. Si vous ne voulez pas recourir à la protéine animale pour combler la carence, optez pour une petite portion de légumineuse.



3.Elles ont une forte contenance en fibres

3

Les noix sont une bonne source de fibres, plus particulièrement des fibres insolubles qui favorisent un bon transit intestinal et qui diminuent le risque de cancer du côlon, surtout chez la femme. En moyenne pour les oléagineux, les fibres représentent entre 4 à 12 % de leurs composants. L’amande non blanchie est le fruit à coque par excellence qui détient le plus de fibres : 12,6 grammes de fibres pour 100 grammes, soit à peu près 3,2 grammes pour une portion de 20 amandes.

4.Elles sont sources de bonnes graisses

4

Les amandes, les noix et les noisettes ont toutes une forte teneur en acides gras monosaturés naturels, mais elles sont également riches en acides gras polyinsaturés. Ces oléagineux apportent à l’organisme beaucoup plus d’oméga-6 que d’oméga-3 ainsi, leur consommation régulière sera bénéfique pour la santé cardio-vasculaire.

5.Les fruits à coque et les graines favorisent une bonne santé cardiaque

5

Les oléagineux tels que les noix, les noisettes et les amandes sont riches en phytostérols, des substances phytochimiques qui sont très prisées pour favoriser la santé cardiaque. Ils sont capables de diminuer les risques de maladies cardiovasculaires, ceci est dû à leur très bon rapport de lipides (acides gras saturés, mono-insaturés et polyinsaturés), à l’action du magnésium qu’ils apportent, mais aussi à leur forte contenance en fibres. Une consommation quotidienne de 30 grammes d’oléagineux peut réduire le risque de maladies cardiovasculaires de 35 à 45 %.



6.Les noix pour stimuler la fertilité féminine

6

Pour améliorer votre fertilité, vous pouvez recourir aux noix (fruit du noyer) puisqu’ils sont les fruits à coque qui détiennent la plus grande quantité d’oméga-3. Ces acides gras essentiels entrent dans le processus de production des hormones appelées eicosanoïdes qui stimulent la circulation du sang en augmentant le flux sanguin qui irrigue l’utérus. Aussi, vous pouvez augmenter toutes vos chances de tomber enceinte, mais vous faciliterez également le développement naturel du fœtus.

7.Les noix diminuent les risques de cancer du sein

7

En consommant régulièrement des noix, vous pouvez réduire le risque de développer un cancer du sein vu que ce fruit a une forte teneur en acides oméga-3, mais également en antioxydants et en phytostérols. Une étude menée par l’école de médecine de l’Université Marshall de la Virginie-Occidentale a démontré l’effet notable des noix en les testant sur des souris. Près de 60 grammes de noix leur ont été administrés quotidiennement, résultat : les souris étaient plus protégées contre les tumeurs au sein et même que leur développement sur les cobayes atteints était plus lent.

8.Les noix du Brésil pour prévenir l’apparition de boutons d’acné

8

Les noix du Brésil contiennent une importante quantité de sélénium, un excellent antioxydant qui peut exercer une action préventive sur l’acné. Il protège efficacement les cellules contre les lésions causées par les inflammations tout en préservant l’élasticité de la peau. Pour décupler ses propriétés contre l’acné, consommez des noix du Brésil avec un peu d’amandes, mais aussi avec un peu de poivron rouge pour apporter une bonne dose de vitamines A et E.



9.Les amandes peuvent combattre le stress

9

La consommation quotidienne de 73 grammes d’amandes peut aider les personnes atteintes d’hypercholestérolémie à diminuer efficacement le niveau de stress oxydatif. Ce dernier est provoqué par les dommages liés à une augmentation du taux de radicaux libres ou une carence en antioxydants. Aussi, le meilleur moyen de lutter efficacement contre le stress serait de démarrer la journée avec une bonne dose d’antioxydants. Pour cela, optez pour les amandes, hachez-les, et ajoutez-en à vos céréales !

10.Les oléagineux pour réduire les risques de diabète

10

Les scientifiques de l’école de santé publique de Harvard ont mené une étude sur plusieurs femmes en comparant l’état de santé de celles qui consommaient régulièrement les fruits à coque à celles qui n’en consommaient presque jamais. Celles qui ont rapporté avoir pris moins de 30 grammes d’oléagineux à raison de 4 à 5 fois par semaine présentaient des risques de souffrir du diabète de type 2 diminués de 30 %. Ce sont les acides gras contenus dans les oléagineux qui procurent cet effet positif sur l’insulino-sensibilité.

Score : 4.9 - 100